Siguiri : Mairie et jeunesse se crêpent le chignon autour des 8 milliards gnf du Fodel

Print Friendly, PDF & Email

Le vice-maire de la commune urbaine de Siguiri est accusé d’un détournement de fonds alloués à la jeunesse vers d’autres personnes, contre paiement d’un certain pourcentage. Une situation qui risque de créer de gros ennuis et des problèmes à ne pas négliger dans la commune urbaine. C’était à l’occasion de la passation des marchés pour les projets jeunes dans le cadre du Fonds du développement économique et local (Fodel) mis en place par le président de la République, Pr. Alpha Condé. C’est au cours donc de la passation des marchés que le vice-maire, Ibrahima Khalil Magassouba, a octroyé ces projets jeunes à d’autres personnes non indiquées. C’est pourquoi la jeunesse de Siguiri a cru devoir se faire entendre.

« Nous n’accepterons pas. Comment est-ce que vous pouvez donner les projets jeunes aux Vieux, contre paiement d’un pourcentage. Il faut donner à César ce qui lui appartient. C’est une initiative présidentielle, mais vous voulez boycotter. Les projets appartenant aux jeunes seront donnés à la jeunesse », martèle la jeunesse de Siguiri-centre.

A rappeler que la commune urbaine de Siguiri a bénéficié de 8 milliards de francs guinéens qui seront répartis entre les projets jeunes retenus. Mais la jeunesse, la couchée concernée, fait déjà part de ses vives inquiétudes.

« Aujourd’hui, nous jeunes de Siguiri, nous nous  inquiétons beaucoup par rapport à l’utilisation du fonds FODEL. Il faudrait que les projets soient attribués aux jeunes… », disent les jeunes.

Présentement, les discussions sont tendues entre la direction préfectorale de la Jeunesse et la mairie autour de l’orientation de ces projets qui devraient être portés par les jeunes de Siguiri. Affaire à suivre…

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.