Siguiri : un fabricant de faux billets et trafiquant d’armes tombe dans le filet de l’armée

Print Friendly, PDF & Email

Ce lundi 18 mai 2020, les forces de défense et de sécurité ont mis aux arrêts un fabriquant de faux billets et trafiquant d’armes dans la commune urbaine de Siguiri. Il s’agit de Mamoudou Chérif, âgé d’une vingtaine d’années.

Le commandant du camp, colonel Mamady Condé a fait une déclaration sur l’arrestation de ce présumé trafiquant : « Ce jeune Chérif est un trafiquant d’armes, un féticheur, un sablier, un fabriquant de faux billets, disons il fait tout. Il faut retenir qu’il est un ancien aventurier de l’Algérie, il a des entreprises de malfaiteurs, mais aujourd’hui il est à la disposition de la loi à travers la gendarmerie » .

Le jeune présumé trafiquant d’armes et fabriquant de faux billets s’est exprimé en peu de mot en ces termes : « Je suis dans cette affaire, je fais des faux billets, le fétichisme et tant d’autres activités. Je vous rappelle que j’ai fait l’Algérie mais on m’a rapatrié » .

Dans sa déclaration, ce présumé trafiquant d’armes et fabriquant de faux billets a accusé un groupe d’hommes en uniforme de l’avoir arnaqué.

« Un jour, j’étais dans la chambre, un groupe d’hommes habillés en tenue est venu nous arrêter, nous mettre dans le pick-up. Arrivés dans un lieu, ils nous ont dit d’arranger. C’est ainsi qu’on leur a donné 5 millions de gnf », précise-t-il.

Il faut retenir que la préfecture de Siguiri, zone minière par excellence, est aujourd’hui dans une situation difficile car le banditisme et les attaques à mains armées sont les faits de tous les jours et inquiètent la paisible population.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!