Connect with us

Societé

Siguiri : un homosexuel mis aux arrêts par le commissariat central

Published

on

Dans la nuit du dimanche 20 octobre à lundi 21 octobre dernier, un jeune homosexuel aurait violé un autre jeune venant de la sous-préfecture de Doko. Il s’agit de Mamady Koulibaly, âgé de 23 ans, marié à une femme et sans enfant.

Cet acte s’est produit dans la commune urbaine de Siguiri, au quartier Roi Hassan 2. Informé de la situation, le commissariat central a vite entamé les enquêtes pour trouver la véracité de l’acte.

« Ce qui s’est passé est une vérité. Réellement, je l’ai violé. Je présente mes excuses à tout le monde », a avoué l’homosexuel, Mamady Koulibaly.

Le commissaire central lieutenant-colonel Bakary Diawara a dit dans son enquête préliminaire avoir saisi l’hôpital préfectoral de Siguiri afin de passer à la visite médicale. « Nous sommes partis à l’hôpital et il a été confirmé que le jeune homosexuel a touché le jeune garçon gravement et il souffre énormément ».

Dans la foulée, le commissaire central a déploré le viol mais aussi a rassuré que la loi sera appliquée pour rétablir la victime dans ses droits.

« Je remercie sincèrement la brigade communale de Siguiri. Ce jeune homosexuel a confirmé les faits devant les agents et je lance un appel solennel à l’endroit de la population de Siguiri de faire preuve de vigilance. »

A rappeler que le présumé violeur est à la disposition du tribunal de première instance et le violé suit des soins intensifs à l’hôpital préfectoral.

Moussa Koutoubou, correspondant à Siguiri

+224 622478601

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités