Siguiri : un présumé grand bandit tombe dans les filets de la gendarmerie à la frontière guinéo-malienne

Print Friendly, PDF & Email

Au moment où toutes les luttes sont concentrées sur le Covid-19, la sécurisation de la frontière guinéo-malienne à Kourémalen se pose aussi comme préoccupation majeure. En témoigne ce jeudi 16 avril 2020, l’arrestation d’un présumé grand bandit du nom de Oumar Fofana. D’après les informations, il a toujours pris goût à des opérations à mains armées dans les localités de Dodo en partance pour Kourémalen (la frontière entre la Guinée et le Mali ndlr).

Joint au téléphone par Mediaguinee, le commandant de la gendarmerie territoriale de Siguiri revient sur les faits : « Nous avons ce présumé bandit avec une arme de marque tchèque, il a fait plusieurs opérations à Kourémalen, mais Dieu merci, il est aux filets » a précisé lieutenant-colonel Lah Moussa Traoré.

Dans la même logique, le commandant de la gendarmerie n’a pas caché ses inquiétudes sur la situation de la prison civile de Siguiri : « Quand nous faisons arrêter les présumés bandits, après quelques jours nous leur voyons encore dans la rue vraiment c’est terrible » a-t-il déploré.

Plusieurs sources attestent que présentement, la préfecture de Siguiri est devenue le nid des grands malfrats car ils sont arrêtés chaque jour munis d’armes automatiques.

Moussa Koutoubou Condé correspondant à Siguiri 

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!