Siguirini: le maire accusé d’avoir acheté un véhicule à 250 millions gnf

Print Friendly, PDF & Email

 C’est lors de leur session ordinaire que les conseillers communaux ont dévoilé l’achat, à 250 millions GNF, de la voiture du maire de la commune rurale de Siguirini (à 150 km du centre-ville Siguiri). Une session ordinaire qui a fini par être boycottée par les conseillers qui ont fait un mémo concernant la gestion du maire Sékou Keita, qu’ils qualifient d’opaque.

« Nous conseillers communaux, au nombre de 16 personnes, de la commune rurale de Siguirini, décidons de bouder cette session ordinaire. Et tant qu’une mission d’audit ne sera mise en place par le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, on ne va jamais conjuguer le même verbe avec le maire. Il a acheté les choses sans aucun conseiller communal. C’est une foutaise. Donc, nous rejetons en bloc la session ordinaire tant que le bureau exécutif de la mairie ne sera pas audité. Les fonds de l’ANAFIC et du FODEL, les citoyens n’en ont rien bénéficié », affirment-ils.

Ce boycott de la session par les 16 conseillers sur 29 a finalement terni l’image de la session ordinaire mais aussi empêché de faire une prévision par rapport au budget annuel de la sous-préfecture de Siguirini. « Le maire a acheté sa voiture personnelle à 250 millions GNF et sans le consentement des conseillers. L’opacité de la gestion de la commune rurale nous a mis à genoux. Et tout cela, c’est sous la responsabilité du maire », martèlent les conseillers grognards.

De l’avis général, des dispositions doivent être prises par le gouvernement pour une gestion saine et irréprochable de nos communes rurales et urbaines. La plupart des maires en Haute Guinée sont accusés, à tort ou à raison, de détournement de fonds ou de gestion opaque.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.