Situation politique en Côte d’Ivoire : SORO, la cible à abattre ? (Par Ibrahima Diallo)

Print Friendly, PDF & Email

Il est établi aujourd’hui après tout ce qu’il se produit sur la scène politique ivoirienne que l’homme politique Guillaume Kigbafori SORO était combattu depuis belle lurette dans son propre camp par ceux qu’il avait contribué à mettre au pouvoir.
Ils sont nombreux, et ils s’auto-dénoncent au jour le jour par des contradictions théoriques par lesquelles ils veulent enfoncer Guillaume SORO.  Cependant ils s’enfoncent eux-mêmes,  au point de s’égarer de la bonne direction.

Mais le peuple de Côte d’Ivoire n’est pas dupe ; il connaît le parcours de chacun, et le moment venu, quand il va falloir prendre la bonne décision, le choix sera simple pour lui.
La réconciliation ambitionné par ce peuple; théorie que prône Guillaume SORO, voudrait que nul ne soit persécuté pour quelques raisons que ce soient mais traité conformément à l’esprit des lois de la République.

Néanmoins le clan OUATTARA, et quelques membres de sa clique l’entendent- ils de cette oreille ? Cela ne semble pas évident.

Le réveil de la jeunesse et la disponibilité de tout ce qui sont épris de Justice et de démocratie seront les atouts majeurs pour l’éclatement de la vérité. La « vrai » vérité qui mettra tous les ivoiriens ensemble pour la renaissance du nouvel ivoirien qui provoquera infailliblement la rupture générationnelle tant attendu par les héritiers de Félix Houphouët BOIGNY dans leur comportement fait de pacifisme et porté par la volonté populaire.

Que toutes ces forces, connues ou anonymes, en brandissant le flambeau de l’objectivité arrivent à  parler de cette actualité dans le même ton.  Ceci fera le bouleversement qui donnera à la Nation Ivoirienne plus d’espoir et de développement pour l’ensemble de la Nation qui ne courbera plus jamais l’échine.

Tout autre schéma tel envisagé par les défenseurs des tenants du lugubre système actuel d’Abidjan sera de nature à déstabiliser la prodige terre Africaine de Côte d’Ivoire, qui n’en a plus besoin après les douloureux évènements du début des années 2 000, qui avaient conduit à la partition du Pays, avec son cortège de misère, de morts et de destructions.

L’histoire de la Côte d’Ivoire ne doit pas se répéter dans le même sens du passé.
Les ivoiriens ont grand besoin de Paix, de développement et de croissance.

Toute stratégie qui ne va dans le sens de celle-ci ne doit être la bienvenue, car elle ne pourra apporter que des germes d’épreuves fratricides qui aboutiront encore à un autre désastre généralisé que plus jamais personne ne souhaite; car si cela arrivait cette fois-ci, les plaies mettront plusieurs générations pour se cicatriser. Mais au détriment de qui ? Certes de la pauvre et malheureuse Côte d’Ivoire.

Que le Maître de l’Univers nous guide par sa Lumière en épargnant à la terre Africaine de Côte d’Ivoire tout nouveau déboire. Amen !

Ibrahima Diallo,

Journaliste/écrivain

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.