Connect with us

Societé

Sochi : ouverture en grande pompe du sommet Russie-Afrique (de notre envoyé spécial)

Published

on

Le sommet Russie-Afrique, premier du genre et emblème de l’omniprésence de Moscou sur le continent africain a ouvert mercredi ses travaux en grande pompe au Parc de la Science et de l’Art « Sirius » de Sochi, la coquette station balnéaire de la Fédération de Russie, au bord de la mer Noire.

Une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernements africains dont le Guinéen Alpha Condé ont pris part dans l’imposante salle de la Session plénière à l’ouverture de cette grand-messe russo-africaine de deux jours.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, président de l’Union africaine, ont coprésidé la cérémonie d’ouverture dans une salle archicomble.

Au cours de ce forum économique qui a pour thème « Russie-Afrique : faire valoir le potentiel de coopération », de nombreux hauts responsables guinéens sont panélistes. Il s’agit entre autres des ministres des Mines Abdoulaye Magassouba sur le thème « les minerais africains au profit des peuples d’Afrique », de la Ville Ibrahima Kourouma sur ‘’les défis actuels pour le développement du marché de la construction de logements sur le continent africain’’.

Plusieurs autres sujets seront débattus entre la Russie – dont le potentiel attise les convoitises- et l’Afrique.

Dans une interview récente à l’agence russe TASS, le président Poutine a promis que son pays ne fera pas d’ »ingérence politique’’ et annoncé un investissement de plusieurs milliards de dollars en Afrique dans les cinq prochaines années.

« En ce qui concerne le volume éventuel des investissements en Afrique dans les cinq ans à venir, ils sont bien considérables – aujourd’hui nous sommes en train de préparer et de mettre en œuvre des projets d’investissements avec la participation russe mesurée en milliards de dollars. Les ressources dont disposent la Russie et les entreprises russes sont importants. À notre tour, nous attendons que nos partenaires créent des conditions stables et prévisibles et les mécanismes de protection des investissements qui sont indispensables pour le business, qu’ils assurent un climat d’investissements favorable », a souligné le président russe dont le pays a fait en grand son retour sur l’échiquier international.

Les présidents russe et égyptien signeront demain dans la soirée la fin de l’événement par une déclaration finale à la presse. La prochaine édition est prévue en 2022.

Mamadou Savané, depuis Sochi (Russie), envoyé spécial

Tél. +7 9181049755

————–

*Photos/Roscongress

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités