Social Entrepreneurship Program 2020 : 53 projets retenus pour la phase finale de la compétition

Print Friendly, PDF & Email
Conakry-Dans le cadre du concours Social Entrepreneurship Program, 53 porteurs de projets, sur un total de 263 projets, ont été retenus pour participer à la phase finale de cette compétition qui a pour vocation de soutenir le développement d’innovations technologiques à impact économique, technologique et social immédiat en Guinée.
Ce programme a été lancé à l’initiative de la Société Financière internationale (IFC) en collaboration avec le SADEN et l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) afin d’imaginer de nouvelles solutions d’aide et de développement pour ce pays d’Afrique de l’Ouest. Il est mis en œuvre en partenariat avec le Projet de développement agricole en Guinée (PDAIG) de la Banque mondiale.
Face à l’impact de la pandémie de COVID-19 sur le secteur privé, ce concours virtuel de plan d’affaires  met l’accent sur les projets permettant de lutter contre la  COVID-19 et facilitant la vie quotidienne des populations dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’agroalimentaire, des TIC, du transport et de la logistique, de la culture et du tourisme.
À l’issue du concours, les lauréats recevront une subvention pouvant atteindre 10 000 dollars. Ils bénéficieront également d’un accompagnement personnalisé lors d’un Boot Camp et auront accès à des formations en ligne pour développer et mettre en œuvre leur projet.
« Cette compétition créera non seulement un pont vers de nouveaux emplois, mais elle constituera également un tremplin vers l’autonomisation des jeunes guinéens à travers la mise en place d’activités génératrices de revenus dans un contexte difficile pour le secteur privé », souligne Alexandra Celestin, Représentante résidente d’IFC en Guinée,
Pour sa part, Sékouba Mara, Président du comité d’organisation du SADEN, a affirmé : « C’est une grande satisfaction de voir que de nombreux de candidats ont répondu présent à cet appel à projets qui répond à un besoin réel des populations. Je tiens à saluer IFC et le groupe de la Banque mondiale pour leur engagement qui a permis la réussite de ce concours.»

Le représentant du PDAIG, Mohamed Sacko, s’est félicité « de l’intérêt patent pour ce dispositif de soutien à l’émergence d’initiatives innovantes », rappelant que ce projet « contribue de manière efficace et visible à la lutte contre les effets de la pandémie sur les populations et les entreprises agricoles.»

Les auditions finales des candidats se dérouleront du 13 au 17 juillet 2020, via une plateforme de visioconférence, devant un jury co-présidé par Alexandra Célestin et Guy-Laurent Fondjo, Directeur Général d’Afriland First Bank. Chaque porteur de projet bénéficiera de 15 minutes pour défendre son idée, suivies de 8 minutes de questions-réponses avec le jury afin d’évaluer la faisabilité du projet proposé. Le résultat final sera annoncé le 20 juillet 2020.

Ramatoulaye Traoré
Chargée de Communication de l’AGUIPE.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.