Société civile : mise en place d’un comité citoyen de suivi de la transition (CCST)

Print Friendly, PDF & Email

La société civile guinéenne a procédé à la mise en place ce lundi 4 octobre 2021, d’un Comité Citoyen de Suivi de la Transition (CCST). Composé d’une trentaine d’organisations de la société civile issues de différentes corporations de la société civile reconnues pour leur engagement citoyen, leur intégrité morale, leurs expériences, ce nouvel instrument se fixe pour mission d’accompagner une transition paisible et réussie qui répond aux exigences de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit. 

Selon Gabriel Haba, le rôle de ce Comité sera d’assurer le suivi de l’ensemble des engagements présents et futurs, formels et non formels, pris par les acteurs de la transition, et se propose de faire des interpellations en cas de déviance à travers des rapports.

« Ces engagements concernent les déclarations de bonne intention qui étaient contenues dans le discours de prise du pouvoir du 5 septembre 2021 du CNRD, les différents ordonnances et communiqués publiés par le CNRD, les engagements divers pris par l’ensemble des entités lors des consultations nationales, les obligations inscrites dans la charte de la transition du 21 septembre 2021, le discours de prestation de serment du 1er Octobre et l’adresse à la Nation du 02 Octobre 2021 du Président de la transition, ainsi que les règles générales de bonne conduite », a-t-il estimé.

Relayé à la base par les démembrements de la société civile sur toute l’étendue du territoire national, le CCST invite l’ensemble des acteurs et organes de la transition à une collaboration franche et loyale pour réussir sa mission.

« Car il considère que la présente transition est celle de l’ultime rendez-vous du peuple de Guinée face à son destin politique, et souligne la nécessité impérieuse pour l’ensemble des acteurs à œuvrer en faveur d’une rupture totale avec les pratiques du passé, par l’adoption de comportements exemplaires et le renforcement de la vigilance citoyenne impliquant le respect des engagements républicains inscrits à la charge de chaque organe de la transition », a-t-il expliqué.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.