Soguipah : un accord signé au forceps avec les planteurs, la marche écartée

Print Friendly, PDF & Email

Les planteurs de Diécké -localité située à 62 km de Yomou-centre, à l’extrême sud de la Guinée- qui réclamaient 7 mois d’arriérés de salaire à la Soguipah (société guinéenne de palmiers à huile et d’hévéa) ont poussé les autorités à adhérer à leurs revendications. Hier, alors qu’ils projetaient une marche ce lundi pour dénoncer la gestion du directeur général Michel Beimy à qui il reproche la passivité, un accord a été trouvé. Sous les auspices du gouverneur de région qui a délégué son chef de cabinet et le préfet de Yomou, un accord a été trouvé avec les planteurs.

”On nous a priés et ont dit que nous avons parfaitement raison. Un papier a été fait. Chaque partie a signé. Michef Beimy en personne était absent. Il était représenté à cette rencontre”, dit notre interlocuteur.

Selon nos informations, l’engagement a été pris de payer dès vendredi prochain 3 mois d’arriérés et le 15 mars prochain les quatre autres mois. Nous y reviendrons…

Focus de Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.