Sommet arabe : l’Algérie écarte le SG de l’UMA, Taïeb Baccouche

Une source diplomatique autorisée a indiqué que le secrétaire général sortant de l’Union du Maghreb arabe, le Tunisien Taïeb Baccouche, n’assistera pas au sommet arabe en Algérie car il n’a pas reçu d’invitation des organisateurs.

La même source a ajouté qu’il s’agit d’un précédent dans l’histoire des sommets arabes, étant donné que l’Union du Maghreb arabe est un membre reconnu de la Ligue des États arabes.

Taïeb Baccouche a souhaité lui-même

assister au sommet et chercher une occasion de rencontrer les ministres des Affaires étrangères des États membres de l’Union, car aucun pays n’a répondu à son appel à organiser une retraite maghrébine pour les ministres des Affaires étrangères du Maghreb arabe en marge du

sommet arabe.

La même source a confirmé que l’Algérie s’est abstenue d’inviter Taïeb Baccouche, puisqu’il n’est plus secrétaire général, mais simplement chargé de diriger les affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau secrétaire

général.

Selon d’autres sources, Kaïs Saïed, président de la république, ne souhaitait pas, lui non plus, l’inviter au sommet en raison de ses positions jugées hostiles au régime tunisien. Il avait émis des critiques sur le processus politique initié en Tunisie

par le président de la république.

Rappelons que le sommet d’Alger s’ouvre ce mardi 1er octobre avec une faible présence de chefs d’Etat, signe des divisions actuelles entre les Etats de la région.

Avec kapitalis

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.