Connect with us

International

Sommet UA : lancement “historique” de la zone de libre-échange africaine

Published

on

Les pays membres de l’Union africaine (UA) ont lancé symboliquement dimanche à Niamey la “phase opérationnelle” de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlec), qui doit constituer un pas vers la ” paix et la prospérité en Afrique” et devenir “le plus grand espace commercial au monde”.

“L’entrée en vigueur de la Zlec est l’événement le plus important dans la vie de notre continent depuis la création de l’OUA (Organisation de l’unité africaine) en 1963 et sa transformation en Union africaine”, a affirmé en ouverture du sommet l’hôte nigérien, le président Mahamadou Issoufou, un des plus ardents promoteurs de la zone.

Plusieurs chefs d’Etat se sont succédé sur l’estrade du sommet de l’UA pour lancer les cinq “instruments opérationnels” (“système de paiement numérique”, “portail de suivi” et “règles d’origine”…) avant que le président Issoufou ne dévoile une plaque lançant la Zlec.

Quelque 4.500 délégués et invités, dont 32 chefs d’Etat et plus de 100 ministres, étaient présents pour l’événement dans la capitale nigérienne, sous haute surveillance, qui a fait peau neuve avec un aéroport flambant neuf, des routes élargies et de nouveaux hôtels et bâtiments.

– “Un vieux rêve se réalise” –

“Un vieux rêve se réalise. Les pères fondateurs doivent en être fiers”, a lancé le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Le géant nigérian, réticent jusque-là, et son voisin le Bénin ont signé l’accord dimanche en ouverture du sommet, sous les applaudissements de leurs homologues.

54 des 55 pays africains vont constituer ce nouveau marché dont le siège sera à Accra.

Seule l’Erythrée n’a pas signé l’accord mais a annoncé qu’elle était disposée à le faire. Une équipe d’experts de l’UA va se rendre prochainement dans ce pays.

“Le chemin est encore long”, a commenté le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

D’âpres négociations se poursuivaient dimanche en coulisses sur la mise en oeuvre progressive de la Zlec, qui doit réunir 1,2 milliard de personnes.

Les discussions achoppent notamment sur le calendrier des réductions des droits de douane et “la vitesse à laquelle on les fait baisser” mais aussi sur la circulation de biens importés de l’étranger, a confié une source diplomatique.

Le marché devrait être actif à partir du 1er juillet 2020. “Il faut donner un calendrier pour que tout le monde puisse jouer son rôle dans la préparation du marché (unique)”, a expliqué le commissaire au Commerce et à l’Industrie de l’UA, Albert Muchanga.

– Lutte contre le jihad –

Chiedu Osakwe, le négociateur en chef nigérian, souligne que la “libéralisation du commerce doit s’aligner sur des réformes structurelles” internes. “Aucun pays ne va tout libéraliser” d’un coup, souligne-t-il, précisant que le processus devrait s’étendre sur plusieurs années.

“Les pays les moins développés ont dix ans pour supprimer les droits de douane. Un groupe de six pays (parmi les moins développés, dont le Niger et le Malawi)” a obtenu 15 ans, a précisé à l’AFP Cristina Chatima, directrice du commerce du Malawi.

L’UA estime que la Zlec permettra d’augmenter de près de 60% d’ici à 2022 le commerce intra-africain et de donner un coup de fouet à l’ensemble de ses économies. Ses détracteurs évoquent le manque de complémentarité des économies et craignent que des importations bon marché ne portent préjudice aux petits producteurs agricoles et industriels.

Parmi les autres dossiers abordés lors de la journée: la lutte contre les jihadistes, la situation en Libye et au Soudan (suspendu de l’UA) et l’émigration.

Les pays de la force G5-Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad), qui peinent dans leur lutte contre les jihadistes en raison notamment du manque de ressources, ont demandé l’appui des autres Etats africains dans leur quête d’un plus grand soutien de l’ONU.

Le président Issoufou a appelé samedi à “la mise en place d’une coalition internationale de lutte contre le terrorisme au Sahel, à l’image de la coalition mise en place pour lutter contre Daech (groupe Etat islamique, NDLR) au Moyen-Orient”.

AFP

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités
  • La Gambie plaide pour la fin du "génocide" en Birmanie 10 décembre 2019
    Au nom des 57 Etats de l'organisation de la coopération islamique, Banjul accuse la Birmanie de génocide contre la minorité musulmane rohingya. Pour défendre son pays, Aung San Suu Ky est venue en personne à La Haye.
  • Mécontente de son exclusion des JO, la Russie pourrait faire appel 10 décembre 2019
    Hier à Lausanne, en Suisse, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a rendu son verdict : la Russie est suspendue de toute compétition sportive à l'échelle mondiale, et ce pour les quatre années à suivre.
  • Le barrage de la Renaissance sur le Nil, un projet qui fait grincer des dents 9 décembre 2019
    Les représentants de l'Egypte, de l'Ethiopie et du Soudan sont à Washington pour une réunion ministérielle. Une rencontre pour évaluer les résultats des négociations au sujet du grand barrage de la Renaissance (GERD). 
  • L’UE lève ses sanctions contre deux personnalités de la RDC 9 décembre 2019
    L’UE a décidé de lever ses sanctions contre l’ancien porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, et l'ex-chef de la sécurité intérieure et de l’Agence nationale des renseignements, Roger Kibelisa. 
  • Allemagne, le SPD reste dans la coalition au pouvoir 9 décembre 2019
    La rencontre en France sur l’avenir de l’Ukraine est commentée par la presse allemande, mais il est également question des conclusions du congrès des sociaux démocrates allemands et de la coalition au pouvoir à Berlin.
  • Les citoyens attendent plus de la COP25 9 décembre 2019
    Militants écologistes, associations, ONG ou particuliers se mobilisent à Madrid pour rappeler l'urgence climatique aux dirigeants politiques. Ils appellent notamment à oser changer de système économique.
  • La Russie exclue des Jeux Olympiques pour quatre ans 9 décembre 2019
    L'Agence mondiale antidopage a décidé ce lundi d'exclure la Russie des Jeux olympiques pour quatre ans. Les sportifs russes ne pourront participer au JO de Tokyo en 2020 et de Pékin en 2022 que sous bannière "neutre".
  • RDC: des députés exigent la mutation des soldats dans l'est 9 décembre 2019
    Face aux massacres commis par les rebelles ADF contre les populations civiles du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu (est), l’opinion exige la mutation des officiers de l’armée congolaise.
  • Bundesliga J14 : Gladbach vient à bout du Bayern Munich 9 décembre 2019
    Menés 0-1, les Poulains ont fini par s'imposer face aux Bavarois dans les dernières minutes de la rencontre. Gladbach est leader, avec un point de plus que le RB Leipzig. Le Bayern est septième.
  • Von der Leyen en Afrique pour son premier déplacement hors UE 8 décembre 2019
    Ursula von der Leyen, la nouvelle présidente de la Commission de l'Union européenne, a choisi Addis Abeba pour son tout premier déplacement après sa prise de fonction. Un voyage court avec un agenda chargé.
  • Angela Merkel à Auschwitz, un message à l'antisémitisme 6 décembre 2019
    L'ancien camp de concentration d'Auschwitz incarne l'horreur de l'extermination des juifs planifiée et exécutée par le régime nazi. Pour Angela Merkel, chacun devrait se sentir en sécurité en Allemagne et en Europe.
  • Emmanuel Macron et la présence militaire française au Sahel 6 décembre 2019
    Au menu : la démographie en Afrique. Egalement, la sortie président français Emmanuel Macron en marge du sommet de l’Otan, invitant les présidents des pays du G5-Sahel à Pau en France, est commentée dans la presse.
  • RDC : l’armée nie être complice des ADF 6 décembre 2019
    Le porte-parole de l'armée congolaise considère l'hypothèse d'une complicité "impossible". Un rapport de mai 2015 des Nations unies évoquait pourtant une " ample collusion » entre les FARDC et les ADF. 
  • Les Nigériens agacés par la convocation d'Emmanuel Macron 6 décembre 2019
    Pour entendre leurs positions sur les appels au départ des forces françaises, Emmanuel Macron a convoqué les dirigeants africains du G5 Sahel en France. Mais les propos du chef de l'Etat français passent mal au Niger.
  • Emmanuel Macron jette une pierre dans le G5 Sahel 6 décembre 2019
    Le président français exige des chefs d'Etats du G5 Sahel, une clarification de leur soutien à la présence militaire française sur leur territoire. 
  • Mauricio Pochettino n'est pas dans le plan du Bayern 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne
  • Bayern Munich: Mauricio Pochettino n'est pas envié par le club 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne.
  • RCA : le comité de suivi du processus électoral contesté par l'opposition 6 décembre 2019
    A un an des échéances électorales en Centrafrique, un comité stratégique d’appui au processus électoral a été créé par le gouvernement et cela malgré l’existence de l’Autorité nationale des élections (ANE).
  • Menace de boycott sur la présidentielle en Algérie 5 décembre 2019
    L’élection présidentielle du 12 décembre est peut-être la plus difficile du pays. Les opinions pour et contre sont dans un face-à-face inattendu et seul le taux de participation pourra les départager.
  • Avec la Russie, le baton et la carotte 5 décembre 2019
    Les services secrets russes sont accusés de mener des activités douteuses depuis le territoire de plusieurs pays européens. La presse souhaite alors la fermeté tout en gardant le contact avec Moscou sur certains sujets.