Sondage AGSP : 63,65% saluent le coup d’État et 27,9% optent pour une transition de deux ans

Print Friendly, PDF & Email

L’association guinéenne des sciences politiques (AGSP) a dévoilé ce mercredi 29 septembre les résultats d’un sondage qu’elle a réalisé sur le coup d’État du 05 septembre et de la transition entamée depuis cette date.
Selon le sondage réalisé du 13 au 16 septembre par l’AGSP dans les différentes régions du pays, la majorité des guinéens affirment que le coup d’État qui a évincé Alpha Condé du pouvoir est intervenu au bon moment.
L’enquête d’opinion réalisée par l’AGSP a porté sur cinq points à savoir : le soutien au coup d’État, la confiance au CNRD, la durée de la transition, le profil du gouvernement de la transition, l’importance du cadre de concertation.


Ci-dessous les résultats du sondage de l’AGSP dévoilés dans  » Mirador « 
-La perception du putsch : 63,65% ont répondu que le coup d’État est venu au bon moment. 12,5% jugent que le putsch était inopportun, 13,5% ne soutiennent pas la prise du pouvoir par l’armée et 10,4% sont sans opinions.
-La confiance au CNRD : 38,05% ont confiance au CNRD, 26,1% ont simplement confiance. Au total, 64% ont confiance aux personnalités morales et actions du CNRD. Par contre, 20,6% n’ont pas confiance et 15,16% n’ont pas du tout confiance à la junte militaire.
-La durée de la transition : 27,9% préfèrent une transition de deux (02) ans, 27,5% préfèrent une transition d’un an, 24,6% optent pour une transition de moins d’une année et 20% suggèrent une transition de plus de deux ans.
-Le profil du gouvernement de la transition : 45,18% préfèrent un politique à la tête du gouvernement de la transition, 26,3% préfèrent un militaire pour diriger le futur gouvernement, 15,46% verraient d’un bon œil les acteurs de la société civile ou des diplomates à la tête du gouvernement de transition, 13,05% préfèrent un religieux.
-L’importance du cadre de concertation : 43,07% des opinions pensent qu’il faut tout d’abord réconcilier les guinéens, 40,8% estiment qu’il faut préparer les élections, 12,65% optent pour l’élaboration d’une nouvelle constitution.
Selon Kabinet Fofana de l’AGSP, Le sondage réalisé a porté sur un échantillon de 1 000 individus.

Sadjo Bah

4 Commentaires
  1. SAAM 2 mois il y a
    Repondre

    On dirait que ce sondage a été effectué sur un échantillon résidant à BEMBETO et militant de l’opposition.

  2. MANZO CAMUS 2 mois il y a
    Repondre

    Un sondage d’apprentis sorti tout droit de leurs têtes malades!

  3. Sylla 2 mois il y a
    Repondre

    Ce sont les peuls là encore.
    Le peul ment comme il respire. Ils trompent encore les gens.

  4. Sylla 2 mois il y a
    Repondre

    Tous ces faux chiffres c’est pour tenter de manipuler l’opinion.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.