Souleymane Doumbouya, un ‘’fou d’Alpha Condé’’ accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat

Print Friendly, PDF & Email

Paradoxal. Le consultant en Guinée de QNET, la société internationale de vente en ligne Souleymane Doumbouya  a été écroué depuis le 4 novembre dernier à la Maison centrale de Conakry.

Pour le priver de liberté, selon ses proches, M. Doumbouya, surnommé “l’empêcheur de Tiégboro de dormir”  a été accusé dans un premier temps d’atteinte à la sûreté de l’Etat et amené devant la police judiciaire (DPJ) où il y sera longuement entendu.

C’est de là que Doumbouya sera conduit directement à la Maison centrale de Conakry. En tout cas, si l’en croit ses plus proches. C’est en prison, selon sa famille, qu’il apprendra plus tard que les faits contre lui ont été requalifiés. Désormais, ce fou d’Alpha Condé, un membre actif du RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir est poursuivi pour “trafic de migrants, attroupement des hommes, arnaque et escroquerie”.

Pour l’histoire, entre Souleymane Doumbouya et le colonel Tiégboro Camara des services spéciaux c’est le premier sur la balle. Le second est poursuivi pour “vol, dénonciation calomnieuse, diffamation, abus d’autorité, défaillance du requis, atteinte au secret et défaut de répondre à une réquisition par des employés de la société Qnet”. Ça promet fort entre les deux hommes. Nous y reviendrons…

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.