Connect with us

Politique

Souleymane Keita du RPG à propos de la création du FNDC : ‘’le peuple saura répondre à ces imposteurs le moment venu’’

Le siège de la PCUD à Kipé, dans la commune de Ratoma a servi de cadre mercredi 3 mars, à la mise en place du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). La plateforme comporte plusieurs grandes formations politique du pays qui se disent soucieuses du respect de la constitution en vigueur interdisant au président Alpha Condé de le changer.

Rencontré ce jeudi 4 mars, par la rédaction de MEDIAGUINEE, le ministre conseiller à la Présidence et membre du bureau politique national du parti présidentiel (RPG Arc-en-ciel), Souleymane Keita a bien voulu réagir à la création dudit front. Lisez !

‘’Ceux qui l’ont fait, ce sont des hauts cadres de ce pays qui ont été associés à toutes les velléités anti-démocratiques’’

« Je dirais que nous avons appris cette information à travers les médias. Mais la première observation que je puisse faire, c’est que je considère cela comme un mariage forcé. Cela m’enlève tout doute quant à la dislocation dans les jours, semaines et mois à venir. Deuxièment, on n’a pas besoin de créer un front national pour la défense de la constitution. Ceux qui ont fait ça, il y a deux explications. Soit, ils ne comprennent pas le fonctionnement d’un Etat parce que la constitution elle-même prévoit sa modification, sa révision à travers certaines de ses dispositions. Mais deuxièment, ceux qui l’ont fait, ce sont des hauts cadres de ce pays qui ont été associés à toutes les velléités anti-démocratiques.

‘’Nous tous unanimes, opposition, mouvance et société civile que notre constitution relève beaucoup d’écueils qui ont besoin d’être corrigés’’

Donc, aujourd’hui, qu’ils apparaissent en des blancs-blancs pour prétendre donner des leçons de démocratie, c’est aberrant et à la limité, c’est une insulte à la population. Ils devraient avoir honte de se mettre dans cette posture. De toutes les façons, nous, au niveau de la mouvance, nous pensons que le débat constitutionnel est un débat qui a lieu d’être et qui doit exister. Parce que nous tous unanimes, opposition, mouvance et société civile que notre constitution relève beaucoup d’écueils qui ont besoin d’être corrigés.

‘’Je ne vois pas de raison que les intellectuels se réunissent de surcroit des politiques pour créer un tel front’’

Mais au-delà, il y a beaucoup de réalités aujourd’hui internes et externes qui font qu’on a besoin d’évoluer vers une société de plus en plus qualifiée. Donc, je ne vois pas de raison que les intellectuels se réunissent de surcroit des politiques pour créer un tel front. L’autre côté, c’est qu’on manipule des jeunes mais au fond, vous vous rendrez compte que ces jeunes sont pour la plupart leur fabrication bien entendu pour arriver à diversifier leur arme de lutte. Mais ils se trompent sur la ligne parce que le peuple de Guinée est suffisant conscient et a la mémoire pour comprendre qui est qui dans l’espace politique en Guinée. Le peuple saura répondre à ces imposteurs le moment venu. Personne ne veut parler ou se substituer au peuple, le peuple s’exprimera lorsque ce problème sera posé.

‘’Si nous réussissons à doter le pays d’une constitution qui prenne en compte les nouvelles réalités, nous ne ferons que nous en réjouir parce que ça fera parti aussi de notre bilan’’

En dernier ressort, la révision ou encore la modification de la constitution si elle devrait avoir lieu, le RPG Arc-en-ciel soutiendra parce que nous considérons que notre bilan est multiforme. Aujourd’hui, on a fait des reformes au niveau de la gestion économique du pays, mais aussi on a fait beaucoup de résultats en terme de réalisations. Notamment, au niveau énergétique, agricole, au niveau de l’éducation et au niveau de l’économie numérique. Notre acquis aussi, c’est réussir des reformes politiques, institutionnelles qui peuvent permettre de renforcer l’élan démocratique mais aussi la quiétude et la paix et l’ouverture de la Guinée. Donc, si nous réussissons à doter le pays d’une constitution qui prenne en compte les nouvelles réalités, nous ne ferons que nous en réjouir parce que ça fera parti aussi de notre bilan. Donc, nous, nous pensons que c’est un lueur et ils se trompent sur toute la ligne. Le RPG Arc-en-ciel reste le plus grand parti politique en Guinée, beaucoup d’autres organisations de la société civile et beaucoup d’autres partis politiques y compris de l’opposition ne souscrivent pas à ce front qui, pour moi est un mariage forcé. »

Propos recueillis par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter