Soutien au président Condé à la présidentielle : une antenne du Case implantée par Malick Sankhon, à N’Zérékoré

Print Friendly, PDF & Email

Après l’officialisation de la candidature du Président Alpha Condé pour un troisième mandat, les mouvements de soutien ne cessent de se multiplier à travers le pays et particulièrement dans la capitale de la cité forestière.

Ce samedi 5 septembre 2020, le collectif pour l’action solidaire Émergente, (CASE) piloté par les ministres Kiridi Bangoura, Mariame Camara et le DG de la CNSS Malick Sankhon, a été officiellement installé dans la région forestière. C’est la maison des jeunes de N’Zérékoré qui a abrité la cérémonie en présence des autorités locales.

Cette activité de mise en place de l’antenne régionale et de soutien à la candidature du Président Alpha Condé, a connu la démonstration de plusieurs troupes artistiques de la place.

En prenant la parole à cette occasion, le vice-président du collectif, Ernesto Guémou est revenu sur les motifs de cette mobilisation en faveur du Chef de l’Etat.

« L’objectif principal est de soutenir les actions salvatrices du Président Alpha Condé dans ses nobles et dignes missions qu’il a entamées au cours de son mandat à la tête de ce pays : 

– la dotation de la Guinée d’une nouvelle constitution favorable au bien-être de la population guinéenne. – l’annulation de la dette de la Guinée qui plaçait le pays au rang des pays pauvres très endettés.

– la construction de grands barrages Hydro-électriques et la dédicace de son mandat aux jeunes et aux femmes, etc.

C’est dans le but de parachever ses grands chantiers encore non achevés que nous nous engageons fermement à accompagner le Professeur bâtisseur Alpha Condé pour un premier mandat d’une quatrième République », justifie-t-il.

Du côté des autorités dont le préfet, c’est le maire de la commune urbaine Moriba Albert Délamou qui s’est exprimé en leurs noms.

« Aujourd’hui le professeur Alpha Condé a fait une décennie. Le peuple le lui redemande. Il y’a un penseur qui a dit “ce que veut le peuple, c’est ce que veut Dieu’’. Si tout le peuple de Guinée demande Alpha Condé pour continuer, briguer le premier mandat de la quatrième République, c’est que c’est Dieu qui le veut. Je m’en vais remercier les initiateurs de ce mouvement. Je vais nommer un frère, un homme, un combattant qui est notre frère Monsieur Malick Sankhon qui ne ménage rien pour que les mouvements fleurissent non seulement à Conakry et à l’intérieur du pays. Hier soir, nous avons suivi la mise en place du collectif à Dixinn. Aujourd’hui, c’est le tour de N’Zérékoré. Je crois qu’un héros a droit à des combattants. Parmi ces combattants du Président Alpha Condé, il y a Malick Sankhon. Il faut le remercier, il faut le lui reconnaître. Il faut le reconnaître aussi à tous ceux qui sont en train de se battre pour que nous partions à Un coup “K.O” », a expliqué le maire.

Quant au conseiller spécial de ce mouvement, Lamine Sylla directeur préfectoral de la Caisse nationale de Sécurité sociale, il s’est réjoui de cette mobilisation, avant d’annoncer l’arrivée très prochaine des ténors de ce mouvement dans la région.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.