Sport : la citoyenneté et l’éducation au cœur d’un atelier débat à Conakry

Print Friendly, PDF & Email


Le ministre de la jeunesse et des sports a procédé au lancement ce mercredi 11 mai 2022, des activités d’un atelier-debat au siège du Comité National Olympique et Sportif de Guinée.

Organisé Sport Overseas, une agence béninoise de conseil et marketing sportive, cet atelier débat auquel prennent part plus d’une quinzaine de participants issus des fédérations et autres acteurs du mouvement sportif national, a pour but de dresser un état des lieux sufisamment exhaustif des forces, faiblesses, menaces et opportunités du sport en Guinée. Il vise à apporter une contribution des acteurs aux réformes qui seront initiées dans un futur proche par le ministère des sports. 
Selon Elhadj Ben Daouda Nassoko secrétaire général du Comité National Olympique et Sportif de Guinée, la spécificité de cette formation est l’aspect sport et citoyenneté« C’est qu’on sort un autre aspect du sport qui est très important pour les acteurs du mouvement sportif national c’est le sport et la citoyenneté. Comme l’a dit Monsieur le ministre, le sport on ne le fait as que pour la compétition et avoir des médailles, les coupes et autres, on peut faire d’autres activités à travers lesquels nous gagnons la civilité, nous gagnons la solidarité, c’est les évènements que nous organisons. À travers les organisations des grands évènements, la coupe du monde, la coupe d’Afrique, le cocan et autres, quand nous parvenons à organiser, vous voyez une cohésion, une harmonie entre la jeunesse, entre les gens qui aiment le sport, entre les gens qui interviennent dans la discipline. Donc c’est là l’aspect important de cette formation. Ce n’est pas l’aspect du sport seulement, il apprend autre chose au domaine du sport qui est un plus », a-t-il expliqué.
Le sport guinéen étant confronté à des difficultés, notamment au niveau des fédérations, le ministre des sports Béa Diallo espère que cette formation permettra à ces fédérations de de pouvoir se prendre en charge« Par rapport à cette rencontre c’est que les fédérations puissent être renforcées dans leur capacité de production, leur capacité d’accompagner leurs sportifs, leur capacité de gérer leur fédération, surtout leur capacité de se dire aujourd’hui comment est-ce qu’on peut trouver de notre côté aussi la possibilité de trouver les moyens au-delà de ce que le gouvernement peut nous donner aujourd’hui. Je pense que c’est important parce qu’il y a beaucoup d’argent qu’ils peuvent trouver dans le privé, qu’ils peuvent trouver dans les institutions internationales. Espérons que ces fédérations peuvent se renforcer aussi à travers cette formation qui va leur permettre d’avoir des capacités beaucoup plus importantes », a-t-il souhaité.

Pour Marc Lagnidé, Directeur Général de Sport Overseas, en plus de faire l’état des lieux, cet atelier débat permettra également de dresser des perspectives au grand bonheur des Guinéens.

« On est en Guinée dans le cadre d’un atelier-débat sur l’état du compte sport et dresser un état des lieux, c’est aussi dresser des perspectives, la Guinée a de grandes ambitions et l’idée avec le cabinet ministériel et leur équipe c’était d’échanger déjà avec les fédérations pour partir sur les mêmes bases, les écouter surtout pour qu’ils redisent à nouveau les problèmes qu’il y a, mais pas seulement les problèmes d’infrastructures et tout ça, c’est vraiment une réflexion plus poussée sur l’offre sportive pour le bonheur des guinéens. 13 millions de personnes, l’État a pour mission d’offrir le sport à tous les guinéens », a-t-il déclaré.

En deux jours, les participants aborderont des termes tels que : Citoyenneté – Education – Sport ; Sport performance et rôle du mouvement sportif ; et États des lieux du sport en Guinée.

Maciré Soriba Camara

+224 628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.