Stades homologués CAF: le stade de Nongo n’est pas concerné, voici la liste des pays n’ayant pas de stades homologués

Print Friendly, PDF & Email

Le vendredi 13 mai 2022, la Confédération Africaine de Football a publié la liste des stades non-homologués, pays par pays, en vue des éliminatoires de la CAN 2023. Sur les 54 pays membres de la CAF, 15 n’ont pas de stade répondant aux normes internationales.

Contrairement aux fausses informations qui circulent à Conakry, la Guinée n’est pas sur cette liste noire de la Confédération Africaine de Football. Voici les 15 pays concernés par cette décision de l’instance dirigeante du football africain : le Burkina Faso, la République Centrafricaine, l’Ethiopie, Eswatini, la Gambie, le Kenya, Lesotho, le Libéria, la Namibie, le Niger, l’Ouganda, le Rwanda, la Sierra Leone, le Soudan du Sud et le Zimbabwe.

Ne disposant actuellement pas de stade homologué par la FIFA, la Fédération sierra-léonaise de football (SLFA) a demandé aux autorités guinéennes de pouvoir tenir au stade Général Lansana Conte de Nongo, les rencontres à domicile de son équipe nationale pour les qualifications de la CAN 2023. Une requête acceptée.

Dans la volonté de se faire beaucoup d’argent, certains dirigeants du sport guinéen veulent voir les matchs délocalisés afin de réaliser des affaires.

Cette démarche vise à saboter le gigantesque travail effectué sur le stade de Nongo. En Guinée, s’il y’a une chose qui est sure, c’est que le guinéen est un loup pour l’autre, il est prêt à tout pour détruire, pour son seul intérêt.

Et pour finir, il faut dire que si le stade Général Lansana Conté de Nongo n’était pas homologué grâce à l’excellent travail du Groupe Business Marketing, gestionnaire de l’enceinte, où allaient se jouer les matchs internationaux de la Guinée ?

Bacary Niang – Analyste Sportif

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.