Staff technique de Kaba sans aucun ancien footballeur guinéen : « c’est la preuve qu’il a les mains libres à 100%… » (Lucien Guilao)

Print Friendly, PDF & Email

Ancien international du Syli national, Lucien Guilao continue d’apporter sa contribution à travers des analyses pertinentes pour le rayonnement du football guinéen. Dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder, il aborde plusieurs questions dont celles relatives aux dernières décisions du nouveau sélectionneur, Kaba Diawara. Lisez !

Mediaguinee : Kaba Diawara, le tout nouveau sélectionneur du syli national vient de dévoiler la liste de son staff technique. Cette liste a la particularité de ne comporter aucun ancien footballeur. Quelles appréciations faites-vous de cette liste ?

Lucien Guilao : Cette liste du staff technique m’interpelle à deux niveaux. Premièrement, elle est la preuve que Kaba Diawara a les mains libres à 100% dans le choix de ses hommes. Par conséquent,  il reste et demeure le seul responsable à ce niveau. Deuxièmement, cette liste est la preuve que tout ne s’est pas très bien passé entre Kaba Diawara et son staff technique lors de la CAN au Cameroun. De mon côté lorsque je regardais notre équipe jouer au Cameroun,  j’ai été effaré par le manque de communication et de solidarité qui régnait sur le banc guinéen. Il y avait le sélectionneur Kaba Diawara débout tout seul, dans son coin et les autres assis passifs sur le banc. Ça n’explique peut être pas l’absence d’anciens footballeurs sur le banc. Moi j’aurai souhaité que Pascal FEINDOUNO et Colovati reviennent dans ce staff, mais encore une fois, Kaba Diawara est celui qui détient la décision.

Dans le même ordre d’idées, le sélectionneur a rendu public sa liste des 23 joueurs sélectionnés pour les prochains matches du Syli National. Qu’en pensez-vous ?

Il est de la responsabilité du sélectionneur de construire une équipe compétitive. De toute ma vie, je n’ai jamais vu un sélectionneur choisir des joueurs pour perdre. La Feguifoot a placé sa confiance en lui pour construire une équipe compétitive,  le moindre que l’on puisse faire, c’est de le laisser travailler.

Mais l’absence de Morlaye Sylla fait jazzer dans la cité. Des footballeurs et même des hommes politiques ont réagi en parlant d’injustice. Qu’en pensez-vous ?

Moi je dis que l’équipe est plus importante que l’individu. Arrêtons de perdre du temps sur des cas individuels pendant qu’il s’agit d’un sport collectif. L’individu ne doit jamais être au dessus de l’équipe. Cantona au mieux de sa forme n’a pas été retenu par Aimé Jacquet, ça n’a pas empêché la France de devenir championne du Monde en 98. Benzema a été mis à l’écart par Deschamps, ça n’a pas empêché la France d’être championne du Monde en 2018.

La nouvelle est tombée telle un couperet, le stade GLC est suspendu par la CAF. Conséquence,  nos clubs engagés pour les différentes compétitions africaines, joueront tous les matches à l’extérieur. Qu’en pensez-vous ?

Curieusement cette situation n’émeut personnes.  Mais quand Kaba Diawara ne sélectionne pas un joueur, c’est tout le monde qui en parle. Cette situation est plus grave que le fait de n’avoir pas sélectionné un joueur. Par cette sanction de la CAF, nos 3 équipes risquent d’être éliminées dès le début des compétitions. La question que je me pose est de savoir, qui de la Fédération,  du concessionnaire et de l’Etat devait faire les travaux de mise aux normes ? On nous fait croire ici que le stade GLC était le seul stade de la sous-région qui répondait aux normes CAF et aujourd’hui la CAF nous dit qu’elle nous avait fait des recommandations pour la mise aux normes et que nous ne les avons pas suivies. Quand est ce qu’elle nous fait ces recommandations et pourquoi nous ne les avons pas satisfaites ? C’est toute la question.

Propos recueillis par Youssouf Keita

+224 622285400                                                                    

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.