Stupeur en Russie : des médecins mettent fin à leurs jours en sautant par la fenêtre

Print Friendly, PDF & Email

Trois défenestrations en l’espace de quelques jours. Deux médecins russes sont morts et un ambulancier est en soins intensifs après être “tombés de la fenêtre” selon les autorités. Les proches des victimes sont catégoriques : il s’agit de suicides, ou de tentatives de suicides, liés à la pression des supérieurs.

Elles s’appelaient Elena Nepomniashchaya et Natalia Lebedev. La première était médecin en chef d’un hôpital de Krasnoyarsk et la seconde était médecin en chef dans un centre d’entraînement pour cosmonautes. À la fin du mois d’avril, elles ont mis fin à leurs jours de la même façon, en sautant par la fenêtre à quelques heures d’intervalle.

Malgré un manque de matériel, Elena avait reçu l’ordre de convertir son hôpital pour vétérans en centre “Covid” et elle estimait que son établissement n’était pas prêt à faire face au défi. Natalia venait d’apprendre sa contamination au Covid-19. Ses supérieurs lui auraient reproché d’avoir propagé le virus au sein du centre.

Alexander Shulepov, ambulancier, se trouve entre la vie et mort depuis qu’il s’est jeté samedi du deuxième étage d’un hôpital de Voronej. Il avait publié récemment une vidéo dans laquelle il déplorait le manque de moyens et l’obligation de travailler malgré sa contamination.

Ces trois drames ont été qualifiés d’accidents et de “chutes par la fenêtre” par les autorités russes. Le terme “suicides” n’est pas indiqué. Leurs proches affirment qu’il s’agit de suicides liés à la pression des supérieurs.

Source : Le Figaro

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.