Syli National : Qui est Thierno Amadou Makadji, le ‘’Monsieur presse’’ du nouveau staff technique ?

PORTRAIT – Très présent dans les rendez-vous majeurs et proches des stars et des dirigeants du football en Guinée, il participe depuis près d’une décennie aux différentes mutations que connait le sport roi dans son pays. A l’origine de la plupart des scoops, et primeurs autour des équipes et sélections guinéennes, le fondateur et administrateur de la sérieuse quotidienne en ligne Foot224 est au cœur de la communication de la FEGUIFOOT (version CONOR).

A l’origine des chroniques vidéos sur les joueurs des sélections nationales en compétitions (reportages, interviews, etc.) ces dernières années, Thierno Amadou Makadji est un produit de l’université guinéenne très connu dans le milieu de la presse sportive. Jeune trentenaire, il a enchaîné de solides expériences professionnelles à la suite de ses études de Journalisme à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication de Kountia (établissement d’enseignement supérieur public qui forme des journalistes et communicants de Guinée).

A la fois brillant et discret dans son travail, ses débuts de journaliste pour la Radio Continental FM et de Responsable Desk Sportif pour le compte Groupe SGI sont des passages obligés pour assoir son envie de répondre aux problématiques et aux exigences du public sportif en matière d’information. Après avoir fondé Foot224 en 2013 (célèbre site d’information consacré essentiellement à l’actualité du football en Guinée, ndlr), il profite de la large attraction autour du football local, grâce à l’afflux des mécènes à la tête des clubs du championnats de ligue 1 et de ligue 2 pour se tailler une place de soleil parmi les médias de référence. Au bout de quelques années de présence, son site devenu une des quotidiennes en ligne les plus lues et visitées du pays, est la référence locale des médias étrangers (Rfi, France24, Canal+, BBC, RMC etc.) qui le citent désormais comme source des dépêches football en provenance de la Guinée.

Travailleur acharné, son ascension est le résultat réel de son envie de bien faire

Cette notoriété de son site d’information, Makadji s’aura bien s’en servir, puisqu’elle lui ouvrira grandement les portes des compétitions sur le continent et un peu partout où il s’agit du tricolore guinéen. La période 2012 – 2019 est l’illustration parfaite de cette présence méritée qui commence par la couverture des éliminatoires de la CAN 2012, 2013, et la participation en 2015 de la Guinée à l’édition organisée en Guinée Equatoriale. Malgré tout, le jeune journaliste n’a pas voulu s’arrêter en si bon chemin. Son carnet d’adresse bien rempli et ses solides entrées dans la sphère du football de son pays lui donnent désormais assez de crédit pour ne rater aucune compétition majeure sur le continent. De la CAN des U-17 en 2015 au Niger, à la ligue des champions africaine de football et la coupe de la Confédération Africaine de Football, jusqu’à la CAN 2019 en Egypte, en passant par le CHAN 2018 au Maroc, ces multiples expériences lui donnent la réputation d’un voyageur au cœur des rendez-vous importants du foot en Afrique et ailleurs.

Se former pour s’offrir plus d’opportunités

Au-delà des voyages somptueux pour la couverture d’évènements majeurs, le natif de Conakry veut percer d’autres lignes dans sa profession pour se frayer une carrière de renom. Il n’hésite donc pas à tout abandonner sur place en Guinée pour une formation supplémentaire en passant un ‘’bachelier professionnalisant en Communication (Relations Publiques) ’’. Il valide son diplôme à Bruxelles (Belgique) en 2021.

Ainsi, c’est l’occasion de vivre de nouvelles expériences à son jeune âge. Dès son retour au pays, il coïncide à la période trouble que traversait le football, notamment autour de l’élection du nouveau bureau exécutif à la tête de la Fédération Guinéenne de Football. Mais l’installation, quelques mois plus tard du CONOR par la FIFA, est l’occasion de refaire les choses pour une meilleure gestion du football. A la suite de ce changement intervenu à la tête de l’instance, les nouvelles orientations ont ainsi permis la nomination d’un nouveau staff technique autour du sélectionneur Kaba Diawara dans lequel lui revient le poste d’officier médias. « Mon ambition pour ce poste, c’est d’en faire un créneau de transmission des valeurs que doivent incarner une équipe nationale. En harmonie avec le staff technique, nous travaillerons à projeter une image positive d’une équipe professionnelle et compétitive qui incarne de vraies valeurs. L’idée, c’est aussi de positionner la marque Syli National sur le continent. Nous travaillerons à capitaliser les performances de l’équipe pour en tirer profit au maximum sur le plan de la communication car les deux doivent aller de pair. Nous utiliserons des outils choisis en fonction des objectifs que nous nous sommes fixés. Nous fixons également des KPI qui nous permettrons de faire une évaluation à mi-chemin et à l’arrivée », nous confiait-il récemment avant de s’envoler pour le Maroc où le Syli est en pleine préparation pour son premier match des éliminatoires de la CAN 2023 contre l’Égypte.

Son rôle ? Thierno Amadou Makadji l’a déjà défini, « Les médias qui sont nos partenaires seront au cœur de notre stratégie. Nous travaillerons à leur faciliter le travail en leur fournissant des contenus de qualité. Nous avons déjà démarré ce travail et plusieurs médias ont accueilli favorablement la dynamique que nous sommes en train d’impulser à nos relations presse. Sur le plan personnel, ceci est un challenge excitant car la mission est noble. Il y a eu une sensation un peu bizarre au début parce que je suis passé un peu de l’autre côté de la rive. J’étais chasseur d’infos et là je me retrouve à devoir gérer le flux d’informations au sein d’une institution qui fonctionne différemment d’un organe de presse. Mais tout ceci est passionnant ».

A l’image de son travail innovateur avec FOOT224 depuis 2013, l’idée sera d’apporter « une certaine révolution au sein de la sélection guinéenne sur le plan de la communication ». Cela avec des idées novatrices. Pour ce faire, le tout nouveau officier médias espère pouvoir réussir cette autre mission qu’il vient d’entamer avec le Syli National.
Bernard Leno

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.