Le syndicaliste Cheick Touré conduit à la Maison centrale

Nous venons de le constater. Le syndicaliste Cheick Chérif Touré, leader de la section syndicale du port autonome de Conakry, a été placé sous mandat de dépôt ce mercredi après avoir été présenté à un juge du tribunal de Kaloum.

Poursuivi pour « diffamation, offense et injures au chef de l’Etat et à son fils », Cheick Touré passera sa première nuit ce mecredi à la Maison centrale de Coronthie.

A la tête d’une fronde, Cheick Touré a régulièrement dénoncé, non sans piques à l’endroit du chef de l’Etat et de son fils, le contrat passé récemment entre l’Etat guinéen et la société turque Albayrak pour la gestion du port conventionnel de Conakry pour une période de 25 ans. Nous y reviendrons…

Elisa CAMARA

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.