Télimélé : les travailleurs de la société CDM-Chine durcissent le ton et refusent de rependre le travail

Print Friendly, PDF & Email

Malgré l’arbitrage des autorités administratives de Boké et Télimélé, les travailleurs de la société CDM-Chine ont battu le pavé ce mardi, 16 novembre 2021, en barricadant les routes et autres issues menant sur les mines n°16 et 18 de Filobowal, dans la préfecture de Télimélé.

Très tôt ce matin, les agents des services de sécurité ont quadrillé la base vie abritant les expatriés.   De l’autre côté, les manifestants ont érigé des barricades pour empêcher tout mouvement vers la mine et la base vie de la CDM-Chine.

Joint au téléphone, le Directeur général adjoint de la société CDM-Chine, Djigui Camara a réagi en ces termes : « nous même, on se demande où se trouve le problème. J’ai demandé au préfet de convoquer une réunion entre la délégation syndicale et la direction générale de la société CDM-Chine  pour savoir où est-ce que ça coince réellement ? Et s’il peut le faire demain, ça nous fera plaisir. »

A noter que les employés qui voulaient reprendre le travail depuis hier lundi 15 novembre 2021, ont été empêchés d’aller au travail.

Mamadouba Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.