Tentative de suicide à Labé : ”pauvre”, un homme tente de couper son pénis à l’aide d’un couteau

Print Friendly, PDF & Email

Incroyable mais vrai. Dans l’après-midi de ce lundi 11 janvier 2021, c’est un homme âgé d’une quarantaine d’années qui a tenté de mettre un terme à sa vie, en blessant son pénis au niveau de la racine de la verge. L’acte s’est produit dans le secteur N’Djolou, quartier Pounthioun, commune urbaine de Labé.

Selon nos informations, Elhadj Amadou Barry, comme c’est de lui qu’il s’agit, a utilisé un couteau pour couper son organe génital, pour des raisons, dit-on, de pauvreté. Sur le film de cette mésaventure, son beau-père (mari de sa mère) Alphadio Diallo témoigne : « C’est effectif, je suis revenu à la maison aux environs de 12 heures. J’étais couché malade. Aux environs de 13h, lorsque les enfants étaient en train de manger avec lui, Amadou Barry, spontanément, s’est levé pour dire que lui, il n’a même pas le prix d’une lame pour coiffer sa barbe et autre. Il s’est levé  pour aller prendre un couteau  à la cuisine. La jeune sœur de sa maman était venue nous rendre visite. Dès que cette dernière a aperçu Amadou Barry avec le couteau, ils ont appelé les gendarmes  pour les informer qu’ils sont menacés. Donc de leur venir au secours. Les gendarmes sont arrivés vite sur les lieux, ils ont trouvé que la porte de sa chambre est fermée par lui-même à l’intérieur. Ils ont frappé à la porte. Comme il n’a pas réagi, nous avons cru qu’il est mort, puisque les gens qui étaient là, dehors, l’ont entendu crier deux fois. Les gendarmes ont défoncé la porte, ils l’ont vu allongé dans le sang, avec la blessure au niveau du pubis. Entre-temps, ils ont appelé les agents de la protection civile, ils l’ont transporté à l’hôpital régional. Il semble avoir une dépression mentale. Il n’est pas marié, il a 43 ans ».

Transporté d’urgence à l’hôpital régional de Labé, El. Amadou Barry a été reçu par le médecin-chef du service Urologie de cet établissement hospitalier. Sur la nature de la blessure de la victime, le chirurgien a confié ceci : « Lorsqu’il est venu, il saignait abondamment  suite à la blessure qu’il avait au niveau de son pénis. Nous avons fait les soins nécessaires. C’est fini, ça ne saigne plus. Sa vie n’est plus en danger. Il s’est blessé au niveau de ses organes génitaux externes, au niveau de la racine de la verge… », explique Dr Kindy Diallo.

A noter qu’au moment où nous quittions l’hôpital régional de Labé, El. Amadou Barry était en observation sur son lit de malade.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé.

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.