Connect with us

Tribune

Thermos à l’origine de maladies les plus graves? Alimou Sow s’en mêle !!!

Alimou Sow est un blogueur tenace. Ses beaux écrits teintés d’humour corrosif et décapant défient les stress du pays d’Alpha Condé. Il s’est intéressé à cette histoire folle des thermos qui seraient à l’origine de maladies les plus graves. Lisez !!!

Comme vous le savez, Conakry notre belle capitale ne saurait rester calme et paisible. Ce n’est pas dans son genre la quiétude, il faut que ça bouillonne.

Alors, si ce ne sont pas les ordures qui tuent, la pollution aux particules fines et les embouteillages monstres qui sévissent, les manifestations de rue et leurs cortèges de répressions macabres, ce sont les rumeurs les plus folles qui s’emparent de cette ville fiévreuse transformant ses habitants en autant de relais de transmission de ragots et de potins de chaumières.

C’est le cas en ce moment où la cité bruisse de mille rumeurs : militarisation de l’Axe, 3ème mandat, verrou sur les réseaux sociaux, opération de traque d’activistes, démissions, … Pititi patata.

Mais y en a une qui produit déjà ses effets, avec fracas : les #thermos ! En effet, une vaste opération de destruction de bouteilles isothermes est en cours à Conakry et même à l’intérieur du pays. Motif : des comprimés seraient planqués à l’intérieur des thermos et qui seraient à l’origine de maladies les plus graves : diabète, sida, cancer, etc.

Plusieurs vidéos de démonstration de l’existence de ces comprimés dans les thermos cassées circulent. Et comme moi je ne bois pas si facilement ces types de légendes urbaines comme du « café-police » de nos thermos, je me suis intéressé au sujet et lancé quelques recherches afin de vérifier les allégations.

Je suis tombé sur un article des Observateurs de France 24 publié le 8 novembre. Citant de nombreuses sources, l’article explique en substance qu’il y a effectivement à l’intérieur de plusieurs thermos de fabrication chinoise de boules de métal rondes ressemblant à de gros cachets de Paracétamol. Mais il s’agit en fait de boules d’amiante. Une matière utilisée dans divers composés mais qui est dangereuse pour la santé humaine en cas d’ingestion. L’amiante est cancérigène !

Ces boules d’amiante dans les thermos seraient destinées à renforcer l’isolation et ne représenteraient pas de danger tant qu’on ne casse pas la bouteille pour les sortir. En conclusion, ceux qui brisent leur thermos courent plus de risques.

Bref, c’est peut-être vrai que cela est dangereux pour la santé mais, pour les Guinéens il y a pire : l’ethnocentrisme et la division clanique. L’amiante c’est doux, buvons fi Allah 😆

L’article de F24: http://observers.france24.com/…/20181109-thermos-amiante-si…

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter