Connect with us

Politique

Tibou Kamara, le consensus de Dinguiraye

Published

on

Mercredi 12 février 2020, la caravane des élections législatives et référendaire s’ébranle vers la ville de Dinguiraye. Le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana est présent à côté de son frère et ami Tibou Kamara. L’enfant de la ville d’Elhadj Oumar Tall est candidat du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) pour les législatives du 1er  Mars 2020.

Le rendez-vous est pris aux environs de 14 heures au grand stade préfectoral.

La longue file de véhicules de Dr Mohamed Diané, parrain politique de la Haute Guinée, arrive sur les lieux où une foule de fanatiques et d’inconditionnels de Tibou Kamara a pris place.

‘’Dinguiraye vote pour la paix !’’, ‘’Tibou Kamara, le meilleur choix’’’, peut-on lire entre autres sur les pancartes brandies par les jeunes.

« À Dinguiraye, on ne ment pas !!! »

Lors de ce meeting de campagne, le candidat uninominal du RPG Arc-en-ciel à Dinguiraye, devant ses partisans, ne s’est pas empêché de dresser une sorte de réquisitoire contre la société guinéenne qui, selon lui, a toujours accueilli ses dirigeants en héros avant de les rendre controversés face à l’histoire. Alpha Condé, au pouvoir depuis 2010, fut un opposant historique, respecté de tous de par son parcours et de par son histoire. Aujourd’hui, dans le débat politique, on a le sentiment que cette histoire a été oubliée, que cette image d’homme persévérant, attaché à la justice et à la démocratie est en train d’être bafouée par beaucoup de nos compatriotes, regrette le candidat de Dinguiraye. Pour Tibou Kamara, nous devons nous poser la bonne question : la faute est toujours à nos dirigeants ou sommes-nous les premiers coupables ? Face aux nombreuses questions sur l’avenir du pays, Tibou tranche sans ambiguïté et cela aussi bien pour l’opposition politique que pour la société civile : « Il n’y pas d’alternative aux élections et il n’y a pas de choix possible en dehors de la démocratie ».

En tant que candidat du parti, et sur le ton d’un leader politique dans sa circonscription, Tibou Kamara s’exclame en regardant le Premier ministre Kassory Fofana et Dr Mohamed Diané : « choisir est un acte de liberté et nous avons choisi le président Alpha Condé »

Des mots forts et justes accompagnés par un tonnerre d’applaudissements. Il a loué également l’assiduité de Dr Mohamed Diané auprès d’Alpha Condé, avant de conclure qu’il est à la place qu’il mérite.

« A Dinguiraye, on ne ment pas, on ne trahit pas. À Dinguiraye, on ne trompe pas et on n’accepte pas qu’on trompe… », a-t-il indiqué, s’adressant au Premier ministre Kassory, comme pour lui dire de transmettre sa fidélité à Alpha Condé. Une fidélité qui prend sa source dans la longue tradition religieuse de sa ville natale, fondée par Elhadj Oumar Tall (1797-1864).

Bangaly Steve Touré, depuis Dinguiraye

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités