Connect with us

Politique

Tibou Kamara : ‘’lorsqu’il s’agira de sanctionner les contrevenants, ma main ne tremblera pas’’

Published

on

Le ministre de l’industrie, des petites et moyennes entreprises est prêt à faire le ménage au sein des unités industrielles. Tibou Kamara qui a signé le 27 juin dernier, un arrêté portant réglementation des activités des entreprises industrielles a, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce vendredi, 19 juin à Conakry, expliqué que son département restera vigilant quant à l’application de ces nouvelles réglementations.

Selon le ministre, beaucoup d’unités industrielles peuvent remplir les conditions au départ et tombent dans l’irrégularité en phase d’exploitation.

« Il y a des entreprises qui ont commencé leurs activités. Mais vous savez plus souvent on peut remplir les conditions de départ et à la fin dans l’activité qui a commencé on se rend compte de beaucoup d’irrégularités par rapport aux conditions dans lesquelles ils se sont installés. Si non lorsqu’on arrive à la phase d’exploitation, ça veut dire qu’on a déjà rempli toutes les conditions requises pour arriver à ce stade. Mais il ne faut jamais renoncer à la vigilance, renoncer à des missions de contrôle périodique. Beaucoup d’unités peuvent remplir les conditions de départ mais au fur et à mesure de l’évolution de leurs activités, on se rend compte qu’elles ne respectent pas les engagements souscrits avant de commencer l’activité », a souligné le ministre d’Etat conseiller personnel du Président Alpha Condé. Précisant que le Ministère qu’il dirige fera tout pour aider les unités industrielles à se conformer aux nouvelles réglementations. Par ailleurs, Tibou Kamara a dit que sa main ne tremblera pas quand il s’agira de sanctionner les contrevenants.

« Le Ministère souhaite qu’il y ait un partenariat qui aide à nous impliquer davantage dans l’activité des unités. Il ne s’agit pas forcément de mener une expédition punitive, il s’agit aussi de conseiller, parce que c’est la vocation du Ministère, ces unités, sur comment faire leurs activités, de manière à ce qu’il n’y ait pas de conflits avec la tutelle que nous constituons. Mais si malgré tout, elles persistaient dans l’irrégularité et qu’elles ne tenaient pas compte de nos recommandations, parce que ces missions qui vont commencer à partir de la directive qui vient d’être édictée, ce ne sont pas des missions punitives, parfois même elles aident les unités à détecter quelques insuffisances. Si au bout du compte, il n’y a pas une prise en compte de nos recommandations, il y a des mesures aussi qui sont prévues qui peuvent aller d’un blâme jusqu’à la fermeture pure et simple de l’unité industrielle. Je peux vous assurer que nous privilégions le dialogue et la sensibilisation, mais lorsqu’il s’agira et je le dis solennellement, de sanctionner les contrevenants, ma main ne tremblera pas », a averti le ministre de l’industrie et des PME.

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook