Tibou Kamara : “près d’une personne sur dix dans le monde tombe malade après avoir consommé des aliments contaminés”

Print Friendly, PDF & Email


🛑JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS-

Mesdames et Messieurs

Chers compatriotes

Depuis 2019, le 7 juin de chaque année, l’humanité célèbre la Journée Internationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments (JISSA).  Cette troisième journée est donc l’occasion pour nous de sensibiliser l’opinion publique sur les avantages des aliments sains et l’inciter à agir pour prévenir, détecter et gérer les risques d’origine alimentaire. Ces efforts contribuent ainsi au renforcement de la sécurité alimentaire, la santé et de la prospérité économique et garantissent que la nourriture que nous consommons est sans danger.

Mesdames et Messieurs

Chers compatriotes,

Le Thème de cette année est : « Des aliments sains pour un avenir sain ». 

C’est dire que chacun de nous est en droit d’avoir accès à une nourriture pouvant être consommée sans danger, nutritive et en quantité suffisante. Or, aujourd’hui, près d’une personne sur dix dans le monde tombe malade après avoir consommé des aliments contaminés. Lorsque les denrées alimentaires sont impropres à la consommation, les enfants ne sont pas en mesure d’apprendre et les adultes ne sont pas en mesure de travailler, cela rend le développement humain impossible. En outre, la consommation et la production d’aliments sûrs ont des effets bénéfiques immédiats et à long terme sur les personnes, la planète et l’économie.

Une alimentation sûre, essentielle pour promouvoir la santé et éliminant la faim, fait partie des 17 objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030. Il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans sécurité sanitaire des aliments c’est-à-dire une alimentation suffisante et saine. 

Dans un monde où la chaîne d’approvisionnement alimentaire devient complexe, tout incident lié à la sécurité sanitaire des aliments a des répercussions négatives sur la santé publique, le commerce et l’économie. 

Mesdames et Messieurs

Chers compatriotes,

Il est possible de pérenniser l’accès à une nourriture saine et sûre pour tous grâce aux innovations technologiques, aux avancées scientifiques et au respect de pratiques séculaires. Nos systèmes de production doivent produire assez de nourriture sûre pour tous. La reconnaissance de relations systémiques entre la santé des êtres humains, des animaux, des végétaux, de l’environnement et de l’économie nous aidera à répondre aux besoins de demain. 

C’est dans ce cadre que le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, Chef de l’Etat a placé l’Agriculture au cœur de sa politique de développement économique de notre pays. Avec son slogan « Produisons ce que nous consommons et consommons ce que nous produisons » il ouvre la voie à une autosuffisance alimentaire et de qualité.

Par conséquent, il est primordial de renforcer la collaboration multisectorielle, mais aussi de soutenir des actions locales souvent innovantes et qui reposent sur des solutions équitables pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Mesdames et Messieurs,

Même si la transmission de la COVID-19 ne se fait pas par voie alimentaire, la pandémie a braqué les projecteurs sur les questions de sécurité sanitaire des aliments, telles que l’hygiène, la résistance aux antimicrobiens, les zoonoses, le changement climatique, la fraude alimentaire et les avantages potentiels de la numérisation des systèmes alimentaires. Elle a aussi permis d’identifier les points faibles des systèmes de production et de contrôle des aliments. 

C’est dire que les consommateurs doivent disposer d’un accès fiable à l’alimentation. Une approche fondée sur le risque en matière de sécurité sanitaire des aliments et le respect des exigences réglementaires afférentes peut aider à maintenir l’ouverture des marchés alimentaires mondiaux et l’accès à l’alimentation pour les consommateurs. 

S’ils conjuguent leurs efforts dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments, les pays pourront réduire les impacts socioéconomiques de la pandémie et développer leur résilience sur le long terme en facilitant et en accélérant le commerce agroalimentaire.

Mesdames et Messieurs

Chers compatriotes,

Saviez-vous que l’ONU a déclaré 2021, année internationale des fruits et des légumes ? 

N’oubliez donc pas de manger des fruits et légumes sûrs ! Mais, les fruits et légumes crus, surtout lorsqu’ils ne sont pas pelés ou lavés à l’eau propre, peuvent transmettre des agents pathogènes et des substances chimiques dangereuses. La sécurité sanitaire des aliments commence sur l’exploitation agricole avec le choix des semences, des méthodes et des lieux de culture, mais aussi des modes de protection des végétaux. Des végétaux en bonne santé sont essentiels pour une chaîne alimentaire sûre et prospère, et un système alimentaire solide.

Au nom de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, je ne saurai terminer sans adresser mes remerciements aux principaux partenaires techniques et financiers qui ne ménagent aucun effort pour soutenir nos actions de développement et de protection de la santé de nos populations, en l’occurrence la FAO et l’OMS pour leurs appuis constants à notre pays.

Bonne Journée Internationale de la Sécurité Sanitaire des Aliments à tous.

Vive la coopération internationale.

Tibou Kamara, Ministre d’État, Porte-parole du Gouvernement.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.