Connect with us

Politique

Tierno Monénembo adhère au FNDC : ‘’la constitution est quelque chose de sacré’’

Le célèbre écrivain guinéen Tierno Monénembo a officiellement manifesté ce mardi, 25 juin, sa volonté de combattre le président Alpha Condé s’il décidait de changer la constitution en vigueur. L’auteur du roman  »les Crapauds brousse » a, à cette occasion, animé une conférence de presse à la maison commune des journalistes à Kipé pour, dit-il, donner les raisons de son adhésion au fameux Front pour la Défense de la Constitution (FNDC).

 »Je suis là parce que je partage et profondément les idéaux de ceux qui ont pris l’initiative de créer ce Font National pour la Défense de la Constitution. Je pense en effet que la constitution n’est pas quelque chose d’important mais, c’est quelque chose de sacré. Et, le mot sacré est malheureusement de plus en plus galvaudé en Afrique. L’Afrique est en train de perdre le sens du sacré, vous savez très bien que dans les temps anciens, les sociétés sont organisées au tour du principe du sacré, les traditions africaines étaient sacrées, les coutumes étaient elles-mêmes sacrées pour tout le monde et pas seulement pour les sujets mais pour toutes les catégories sociales. C’est l’aristocratie africaine elle-même qui était chargée de ses coutumes et ses lois », rappelle Tierno.

Mohamed Cissé

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook