Tiken Jah Fakoly à Alpha Condé : « Il a ce qu’il a cherché quelque part »

Print Friendly, PDF & Email

Le reggae man ivoirien, Tiken Jah Fakoly, grand soutien d’Alpha Condé en 2000 a réagi ce jeudi 09 septembre au coup d’État qui a renversé celui qu’il soutenait.
L’auteur de la célèbre chanson « Alpha Condé » n’a pas été tendre avec le désormais ex-président guinéen. Pour Tiken Jah Fakoly, Alpha Condé a cherché ce qui lui ai arrivé le dimanche 05 septembre 2021.
« En 2000, nous étions dans un combat pour la démocratie. Nous avons chanté pour que Alpha Condé soit libéré parce que le reggae est dans le combat pour la démocratisation du continent africain. Il était en prison et je trouvais que c’était injuste qu’il soit en prison après les élections présidentielles. C’est ce combat que j’ai mené sur tout le continent africain. Quand il a commencé à déconner, j’ai pris position auprès du FNDC pour amener monsieur Alpha Condé à reprendre le chemin de la démocratie pour laquelle il s’est battu il y a quelques années », a d’abord rappelé le reggae man dans ” Mirador ” de la radio Fim fm.
A en croire Tiken Jah, le coup d’État qui a renversé Alpha Condé était un coup d’État populaire et salutaire parce que tout le monde était fatigué d’Alpha Condé pour avoir piétiné la démocratie pour laquelle il s’est battu.
« Il a pété les plombs. Le pouvoir est monté à la tête, il se croyait tout puissant et je pense qu’il n’écoutait personne. Je pense qu’il n’écoutait même pas ses collaborateurs. Il se considère comme un chef qui décide (…), c’est quelqu’un qui n’aime pas être contredit, qui n’écoute pas forcement les conseils. Malheureusement, il est rentré dans l’histoire par la petite porte. Je pense qu’il aurait fallut simplement s’arrêter après les deux pour montrer l’exemple et il l’a pas fait. Et aujourd’hui, il a ce qu’il a cherché quelque part. Nous devons condamner les coups d’État mais le coup d’État de la Guinée est un coup d’État populaire, salutaire. Je ne dis pas que tout le monde était content mais les images qu’on a vues, tout le monde était fatigué d’Alpha Condé parce qu’il avait piétiné la démocratie pour laquelle il s’est battu », a-t-il ajouté.
Le célèbre reggae man ivoirien dit ne pas être surpris du renversement d’Alpha Condé.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.