Timbi-Madina : en partance pour son champ, une mère de quatre enfants, violée, puis égorgée

Print Friendly, PDF & Email

A Timbi-madina, dans Pita, une femme du nom d’Adama Oury Diallo, 57 ans, mère de quatre enfants, a été violée lundi avant d’être égorgée par des inconnus. L’information a été rendue publique ce mercredi 08 janvier, par le maire de cette commune rurale.

« C’est une scène horrible qui s’est produite à Timbi-madina hier mardi, entre Touro, un secteur de Timbi-madina centre et Windébowal dans le district de Sonké. Le drame s’est produit dans un bowal.  La victime est une dame du nom d’Adama Oury Diallo, elle a quitté Doumel pour se rendre à son champ de pomme de terre sis à Sonké comme d’habitude. Pour atteindre son champ, elle doit traverser le Bowal. Donc le lundi, elle a quitté chez elle à 08 heures. Arrivée au Bowal, elle a rencontré ces inconnus qui l’ont prise, l’ont transportée dans un lieu, la violée avant de l’égorger », explique explique Mamadou Diawo Diallo, maire de la commune rurale de Timbi-Madina.

Poursuivant, Diawo précise qu’une enquête a été ouverte mais les coupables courent toujours.

« La victime est originaire de Toundoula, district de Tokosserai, mariée à Touro, elle a quatre enfants, elle est âgée de 57 ans. Après la découverte du corps, nous nous somme transportés sur les lieux avec le chef de poste de santé de Timbi-Madina, les autorités administratives à tous les niveaux, la gendarmerie. Après autopsie, nous avons informé le procureur près le tribunal de première instance de Pita qui nous a ordonnés de remettre le corps a la famille de la victime. Elle a été inhumée à cheval du lieu du drame. Présentement personne n’a été soupçonnée, mais une enquête a été ouverte, malheureusement les coupables courent toujours », déplore Diawo Doumba.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.