Top 5 Guinée 2019 : Soul Bang’s sacré meilleur chanteur pour la 2ème fois !

Print Friendly, PDF & Email

C’est un record : A l’occasion d’une cérémonie organisée le samedi 14 décembre à Conakry, le chanteur, compositeur et musicien Souleymane Bangoura (Soul Bang’s) est devenu le premier chanteur à remporter pour  la deuxième fois, le trophée du Top 5 de Guinée du journal Podium Magazine. Sans surprise, l’auteur de l’album ‘’Yelena’’ a devancé ses concurrent, dont Issa Diabaté, Koumba Aviane, mais surtout son épouse Manamba Kanté.

Initiée par la rédaction du très connu journal culturel Podium Magazine, la cérémonie de l’année 2019 marquait également la dixième édition de l’événement phare de chaque fin d’année en matière de récompense dans le secteur de la culture. C’était aussi une marque de reconnaissance en un certain Fodéba Isto Kéira, une valeur sûre du milieu depuis plusieurs décennies et dont le principal trophée porte le nom.

Souleymane Bangoura, celui qui a abandonné son R’n’B’ originel et qui vire vers l’Afrique à travers la musique mandingue moderne et afro-pop est arrivé en tête du vote des professionnels de la culture (journalistes culturels, les DJ, les managers, les producteurs et distributeurs de musique), selon une sélection de chanteurs nominés sur la base de critères définis en collaboration avec le BGDA (Bureau Guinéen des Droits d’Auteurs).

Cette récompense, l’homme de 26 ans la doit non seulement à son travail acharné qu’il ambitionne au quotidien pour être un des plus grands chanteurs au monde. Mais aussi, pour  le succès que connait son album Yelenna, composé de 13 titres qui est sorti en janvier 2019. Après donc son premier triomphe avec le trophée KPC de l’édition 2017, le natif de Conakry double la mise en 2019 et devient ainsi, le seul artiste à remporter deux fois la distinction phare de Podium Magazine.

Quatre autres trophées étaient à l’honneur

D’autres trophées ont également été attribués au cours de la même cérémonie à savoir : le trophée Sow Baïlo du meilleur humoriste de Guinée à Oumar Manet, le trophée KPC du meilleur artiste ou opérateur culturel de la diaspora à Hawa Barry Diallo (organisatrice de miss Guinée north America), le trophée Moussa Kémoko Diakité de la meilleure réalisation cinéma à Isabelle Loua (avec son film The way), le trophée Guillaume Soro du meilleur chanteur Africain au défunt DJ Arafat de la Côte d’Ivoire.

Il faut enfin noter que la cérémonie a connu la présence de nombreuses personnalités, dont Fodéba Kéira ‘’Isto’’, le Secrétaire Général du ministère de la Culture, Mme Yansané la Directrice Générale de la fondation KPC pour l’humanitaire, de Sanssi Kaba Diakité Directeur Général Harmattan Guinée, ainsi que la crème du milieu culturel.

La fête fut belle !

Bernard Leno

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.