Tougué : un vaste réseau de voleurs de bétail démantelé à Kollet

Print Friendly, PDF & Email

Dans le secteur Horè Kollet centre, district Horè Köllet, préfecture de Tougué c’est un réseau de voleurs de bétail qui a été démantelé le week-end dernier par les autorités administratives. Mais l’information a été rendu publique ce lundi 04 mai 2020.

Selon nos informations c’est au total quatre présumés voleurs qui ont été appréhendés avec 8 vaches. Malheureusement deux des présumés voleurs se sont échappés, nous confie l’une des victimes qui accuse le maire de la commune rurale de Kollet de complicité.

« C’est un vol en chaîne qui se produit ici à Kakouma dans la commune urbaine, une vache a été volée dans la sous-préfecture de Köllè deux vaches ont été volées dans le secteur Goungoudi, dans le district de Sandaké trois vaches ont été volées dans le secteur Bambama, plus deux autres vaches qui ne sont pas tatouées. Ce sont ces 8 vaches qui ont été volées. Mais bien avant ça, l’ancien président du district de Dâra avait négocié avec des présumés voleurs pour 20 vaches, qu’il a payés 7 millions de FG, histoire de faire rentrer les vaches à Dinguiraye où elles ont été vendues. En plus ils ont fait encore une affaire pour 13 vaches qui ont été vendues à Dinguiraye par complicité de l’ancien président de district de Dâra. Heureusement le nouveau président de district de Dâra du nom d’Abdoulaye Barry, soucieux des difficultés des populations à mis mains sur 7 vaches volées et les voleurs. Ces derniers lui ont proposé de l’argent contre leur libération, il a refusé, finalement il a mis les voleurs dans les mains du maire. Malheureusement arrivés à Köllè centre deux des présumés voleurs ont été libérés par les gardes communaux qui ont reçu 100 millions un argent partagé entre Köllè, Tougué et Labé entre eux les autorités. Maintenant pour récupérer nos vaches ils nous ont réclamé 500 mille fg par vaches » explique Mamadou Djouldé Baldé.

Interrogé sur cette situation, le maire de la commune rurale de Köllè s’est justifié avant de rejeter les accusations de complicité.

« Je suis le premier responsable de la commune rurale. C’est pourquoi j’ai été voir où les vaches volées étaient attachées. S’ils m’accusent de libérer les voleurs, nous avons une justice indépendante qui va mener des enquêtes, moi je me reproche de rien. Lorsque j’ai été élu, j’ai promis aux citoyens de les protéger ainsi que leurs biens, et je réitère cette promesse de poursuivre l’affaire jusqu’au bout. Moi aussi c’est comme que j’ai appris qu’il y’a eu arrangement et que des voleurs ont été libérés. Entre nous, il y’a environ 35 km, lorsque nous avons été informés, nous avons déployé la garde communale sur les lieux, mais malheureusement nous n’avons que 5 gardes communaux » se justifie Ibrahima Köllè Baldé.

A noter que ces derniers temps, certaines autorités communales sont souvent pointées du doigt dans des affaires de vol de bétail dans la région de Labé. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs été condamnées à des peines de prison.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.