Tour international du cyclisme : 2 cyclistes percutés par un motard à Kindia

La 8ème édition du tour cycliste international dénommé « Tour de la Paix » se poursuit en  la République de Guinée. Après Pita -Mamou, les cyclistes ont pris la direction de Kindia ce samedi 24 novembre 2018. Arrivés vers Sengueyah, un motard a fait tomber deux cyclistes qui ont été grièvement blessés.

Démarré avec trente huit cyclistes à Kissidougou, le nombre des coureurs continue à diminuer. Interrogé sur la situation des cyclistes percutés par le motard, le directeur national du Sport et des Activités Physiques, Lancinet Kabassan Keita, répond en ces termes : « L’information que j’ai reçu du médecin, c’est que le motard roulait à sens inverse, qui n’a pas respecté les consignes sécuritaires a percuté deux cyclistes à savoir un guinéen et un maure. Le guinéen a été blessé à la main et malheureusement, le cycliste de la Mauritanie a eu une fracture à la main. Nous sommes en train de préparer son évacuation sur Conakry pour qu’il soit pris en charge. Ce sont des choses qui arrivent dans un tour qu’on le veut ou pas, il y a des accidents et ce qui est plus important, c’est cette fête que Kindia nous a réservé », dit-il.

Cette avant dernière étape a été remporté encore par le burkinabé, Nikema Conté qui a bénéficié la couleur rouge synonyme du meilleur cycliste en temps devant Bachirou Conté de la Côte d’Ivoire et Moussa N’diaye du Sénégal.

A noter que le premier guinéen arrivé au pont d’arrivée de ce tour Mamou-Kindia a est  un fils de Faranah, Sidiki Camara. Reste à savoir la dernière étape qui se tiendra ce Dimanche 25 novembre 2018 entre Coyah-Conakry.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia.

623.08.09.10

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire