TPI de Kankan : des bandits à main armée condamnés à 20 ans de réclusion criminelle

Print Friendly, PDF & Email

Débuté depuis le mois de juin dernier, le procès d’une attaque à main armée d’une boutique Orange Money où une somme de 139 000 000FG a été emportée, a pris fin ce lundi 28 décembre 2020.

Les accusés Amadaou Kourouma alias ‘’français’’ ; Mohamed Kourouma alias Joe ; Ibrahima Sory Kenda Diallo ; Laye Fodé Camara alias Bouré Sama et leurs présumés complices Mamady Keïta alias Nabadin ; Mohamed Condé alias Assala ; Adama Keïta ; Ibrahima Kaba et Souleymane Diakité, alias Loloba connaissent maintenant leur sort. Le tribunal a reconnu les nommés : Amadaou Kourouma alias ‘’français’’ ; Mohamed Kourouma alias Joe ; Ibrahima Sory Kenda Diallo ; Laye Fodé Camara alias Bouré Sama coupables de vol à main armée, de détention illégale d’arme de guerre et de minutions, de coups et blessures volontaire et d’association de malfaiteur.

Pour la répression, il les condamne à 20 ans de réclusion criminelle pour une période de sûreté de 13 ans et ordonne leur transfèrement à Kindia. Il a renvoyé Mamady Keïta alias Nabadin et Ibrahima Kaba pour les fins de la poursuite. Tout en écartant les faits de tentative d’assassinat. Aucune autre charge n’a été retenue contre Mohamed Condé alias Assala, à part la consommation du chanvre indien qui va lui valoir 18 mois de prison.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.