TPI de Kankan : les inculpés dans l’affaire d’homicide d’une dame à l’hôpital régional reconnus non coupables, le procureur compte relever appel

Print Friendly, PDF & Email

Le Tribunal de première instance de Kankan a rendu ce lundi 19 Juillet 2021, son verdict dans l’affaire du décès de madame Mariame Kandé à la maternité de l’hôpital régional de Kankan.  Dans sa délibération, le parquet a reconnu non coupables Dr Mamady Souaré, Dr Fodé Kaba et dame Fatou Camara des faits d’homicide involontaire sur Mariam Kandé décédée le 16 mai dernier au service de la maternité de l’hôpital régional de Kankan, alors qu’elle n’avait pas été prise en charge.

Par contre, la sage-femme Fatou Camara a été reconnue coupable des faits de corruption  et condamnée à 1 an d’emprisonnement assorti de sursis et au payement d’1 million de francs guinéens d’amende. 

Cette décision du tribunal n’est pas du goût du procureur Aly Touré qui compte relever appel.

« Nous avons tous écouté le tribunal par rapport à ce dossier. C’est une décision très décevante, c’est une décision qui ne va pas en droite ligne avec le droit. C’est totalement contraire aux faits. Donc nous allons user de notre droit d’appel, parce qu’on n’est pas du tout d’accord avec la décision que le tribunal a rendue. C’est une décision qui dément tout ce qui a été fait au cours de la procédure. »

Quant à Me Mamady Doumbouya, avocat de la Défense, il se dit satisfait du verdict prononcé. 

« C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime aujourd’hui. Il vous souviendra que dans les audiences précédentes, la défense était seule à emprunter ce chemin et à faire expliquer au tribunal que nos clients sont poursuivis sur la base des éléments qui ne se reposent sur aucun élément de preuve. Et aujourd’hui, il faut remercier ce tribunal qui a eu tout le courage de prendre une telle décision. »

Suite à ce verdict du tribunal de première instance dans cette affaire qui a tant ‘’remué’’ la ville, plusieurs citoyens, notamment les médecins de l’hôpital régional de Kankan, se réjouissent de ce dénouement.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.