TPI de Labé : le procureur Ansoumane Dounoh passe le témoin à N’Falou Doumbouya

Print Friendly, PDF & Email

Dans l’après-midi du jeudi 19 décembre  dernier, le procureur sortant près le tribunal de première instance de Labé, Ansoumane Dounoh a passé le témoin à l’entrant N’falou Doumbouya. C’est la salle des audiences du TPI qui a servi de cadre à cette cérémonie de passation de service sous la présidence du gouverneur de région, Madifing Diané.

Etait également présent à cette rencontre le juge de paix de Mali, l’avocat général à la Cour d’Appel de Conakry, les services de sécurité et des citoyens curieux venu des quatre coins de la ville.

Dans son allocution, le procureur sortant a exhorté au respect des lois, fondement de tout Etat de droit moulé dans un système de démocratie. « C’est avec réel plaisir que je prends la parole à l’occasion de cette cérémonie de passion de service, pour souhaiter d’abord la bienvenue au procureur entrant N’Falou Doumbouya et un agréable séjour à Labé. Cette passion de service est le résultat de la profonde réforme de la justice guinéenne qui, depuis un certain temps a pris son envol dans le cadre d’une bonne administration de la justice. L’emploie jeune au niveau de la magistrature guinéenne a été aussi le mérite de notre gouvernement qui cherche à rajeunir l’administration guinéenne. Je vous félicite monsieur le procureur puisque vous n’avez pas démérité. Je demanderais aux uns et aux autres le respect des lois, fondement de tout Etat de droit mouler dans un système de démocratie comme le nôtre. Je remercie les citoyens et les autorités de Labé à tous les niveaux qui m’ont accompagné dans cette tâche difficile », a déclaré Anssoumane Dounoh.

De son côté, le procureur entrant près le tribunal de première instance de Labé n’a pas manqué de remercier le ministre de la Justice et le Président de la République, pour la confiance portée à sa personne.

« Par la grâce de Dieu, le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux a porté sa confiance sur ma modeste personne en me nommant à cette fonction à cette si merveilleuse partie de notre très chère patrie. Cette urbanité ne saurait être chaleureuse si je n’associe pas cette reconnaissance au Pr Alpha Condé ainsi que M. Mamadi Diawara procureur général près la Cour d’Appel de Conakry. Je prends l’engagement de ne ménager aucun effort, afin de mériter cette confiance. Je rends un hommage chaleureux à mon ainé et cher collègue M. Anssoumane Dounoh, je vous souhaite plein succès dans vos nouvelles fonctions. Pour ma part, je mesure à juste titre  les devoirs qui sont les miens dans cette structure, je vous rassure que je suis à votre entière disposition dans l’accomplissement de notre mission », rassure N’Falou Doumbouya.

Président la cérémonie, le gouverneur de région, Elhadj Madifing Diané a tenue a précisé que Les exécutants ne s’immisceront jamais dans les attributions de la justice.

« Dieu vous a donné une fonction très complexe, la justice. Elle est le socle d’une stabilité de l’assurance au sein d’une communauté. La société humaine est très complexe autant elle est diverse,  elle est complexe. Les exécutants que nous sommes, dans l’exécutif que nous exerçons, nous ne nous immiscerons jamais dans les attributions de la justice. Nous vous en donnons l’assurance. Mais nous avons la responsabilité de veiller sur le bien-être, sur la sécurité de nos populations », rappel le gouverneur.

Après ce discours, il est revenu au gouverneur d’installer le procureur entrant, N’Falou Doumbouya dans son nouveau bureau. A rappeler que le procureur sortant, Anssoumane Dounoh a été envoyé  à Conakry comme avocat général a la Cour d’Appel.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.