TPI de Mafanco : le procureur requiert 3 ans de prison ferme contre Elie Kamano 

Print Friendly, PDF & Email

Les débats se poursuivent à l’instant même au tribunal de première instance de Mafanco dans l’affaire des personnes arrêtées lors de l’appel à manifester du FNDC contre le changement constitutionnel.

Contre l’artiste et politique Elie Kamano et Ibrahima Keita, du FNDC, tous mis aux arrêts lundi dernier, le procureur a requis une condamnation de 3 ans de prison ferme et un million de francs guinéens chacun. Nous y reviendrons…

Mohamed Cissé, depuis le TPI de Mafanco 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.