Connect with us

Societé

TPI de Mafanco: le procureur requiert la relaxe pour deux responsables du SLECG 

Published

on

Les deux responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLEGC) arrêté le 13 janvier dernier, pourraient, ce jeudi, recouvrir leur liberté.

Poursuivis pour provocation directe à un attroupement illégal, Abdoulaye Portos Diallo, secrétaire général adjoint du SLECG et Amara Mansa Doumbouya. Après un procès qui a duré moins d’une heure, le procureur a requis la relaxe pour ces deux prévenus.

Les avocats de la défense ont dans leurs plaidoiries, emboîter le pas du procureur en demandant au tribunal de renvoyer les prévenus des fins de la poursuite pour délit non constitué.

Après les plaidoiries et réquisitions, le tribunal a renvoyé l’audience à 15 heures pour le verdict.

Thierno Sadou Diallo, depuis le TPI de Mafanco 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités