Connect with us

Societé

TPI de Mamou : l’accusé Thierno Sadou Barry écope 10 ans de réclusion criminelle

Accusé d’enlèvement et de séquestration sur le conducteur de moto taxi, Thierno Sadou Barry depuis le 9 août dernier, l’ancien taxi maître aussi nommé Thierno Sadou Barry a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle ce mercredi 28 novembre, par tribunal de première instance de Mamou.

Renvoyé à maintes reprises pour manque de preuves, les sociétés de téléphonie mobile ont facilité les enquêtes en livrant l’historique de tous les appels émis par le condamné. C’est ce qui a permis au tribunal de retenir l’accusé dans les liens de la culpabilité.

Interrogé après l’audience, le procureur du tribunal de première instance de Mamou, Sidiki Camara a laissé entendre que le ministère avait requis 20 ans de prison pour Thierno Sadou Barry avant de souligner que c’est les sociétés de téléphonie mobile qui ont contribué en livrant l’historique des appels du condamné.

“Thierno Sadou Barry était poursuivi pour enlèvement et séquestration. Il vous souviendra que le 9 août dernier, il était arrivé de Conakry, il s’est rendu au quartier Tambassa, il a demandé à ce qu’on l’accompagne à Dounet. Après un premier et un second qui n’ont pas accepté, il est tombé sur son homonyme Thierno Sadou Barry âgé de 18 ans. Il a dit à celui-ci de l’accompagner à Dounet, ils sont partis. Depuis ce jour, on a plus revu l’enfant. Après des enquêtes à Mamou qui sont restées vaines, ses parents ont saisi des services de sécurité à Conakry, notamment la BAC 7. Par la complicité de ses deux frères, il a été interpellé et mis à la disposition de la brigade de recherche de Mamou.  Un procès verbal a été établi et une information judiciaire a été ouverte. Il a nié tous les faits qui lui sont reprochés. On a renvoyé le jugement à plusieurs reprises. Enfin, on a fait recours aux sociétés de téléphonie mobile qui nous ont livrés tous les appels émis par ce dernier. Alors on compris réellement qui’il était là et a déplacé le conducteur de moto taxi. Nous avons demandé à ce qu’il soit à 20 ans d’emprisonnement. Le tribunal a décidé à ce qu’il soit condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour enlèvement”, dira-t-il entre autres.

L’on se souvient que lors de son arrestation, plusieurs conducteurs de taxi motos avaient pris d’assaut les locaux de la gendarmerie pour exiger à ce qu’on leur donne le coupable pour le lyncher. N’obtenant pas gain de cause, ces taxi maîtres avaient fini par faire une descente très musclées dans le village de Thierno Sadou pour incendier plusieurs concessions, blesser et même voler des objets des simples innocents. Des personnes avaient été arrêtées mais une suite n’a pas été donnée à l’affaire.

Aïssata Camara

Correspondante régionale à Mamou

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter