TPI Kaloum : un détenu passe près de 15mn en train de vomir dans le box des accusés sans aucune assistance 

Ce mardi 22 novembre, au tribunal de première instance de Kaloum, 24 affaires correctionnelles étaient inscrites au rôle d’audience. Les audiences ont été ouvertures à partir de 12 heures par les accusés non détenus dont les dossiers ont été renvoyés. Ensuite, les gardes pénitentiaires sont rentrés avec les prisonniers détenus dans la salle d’audience.

A peine rentré dans le box des accusés, un des détenus du nom de  Mohamed DK Camara, poursuivi pour des faits de vol, a commencé à vomir. Au même moment, l’audience a été suspendue pour 10min. Pendant ce temps, le détenu s’est mis à pleurer, à se lamenter et à se tordre de douleur. Dans le même box des accusés, les autres détenus sont restés assis. 

« J’ai mal au ventre. Je vais mourir. Je suis malade », criait le détenu dans le box des accusés. 

Quant aux gardes pénitentiaires, ils étaient assis tranquillement et chacun vaquait à ses affaires. Mais c’est seulement quand le détenu a uriné, il s’est mouché le nez, il a fait tomber cette morve autour de lui. C’est ainsi qu’un de ses gardes pénitentiaires s’est déplacé vers lui et lui a demandé d’arrêter de se comporter ainsi. 

« Ce sont tes urines ça? Arrête avec tes simagrées là.  Ce n’est pas toi qui laves ici. Ça fait 10 fois que tu es en prison. Moi j’aurais plutôt pitié d’une autre personne et non de toi. A chaque fois on te relâche, tu crées une autre situation », a lancé un des gardes pénitentiaires.

Après quelques minutes, l’audience a repris. Le même Mohamed DK a été appelé à la barre en premier et a été situé sur son sort puisqu’il a été condamné à 2 ans de prison ferme et au paiement d’une amende de 2 millions de fg. Cependant, au lieu de l’envoyer pour des soins, les gardes pénitentiaires l’ont ramené dans le box des accusés. Et d’autres accusés ont continué à comparaître à la barre. 

Christine Finda Kamano 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.