TPI Mafanco : relaxe pour Abdourahmane Sano

La sentence vient de tomber. Abdourahmane Sano, ex-coordinateur national du FNDC -structure dissoute par le CNRD- a été relaxé mercredi le tribunal de première instance de Mafanco. Il était poursuivi pour « participation délictueuse à une une réunion publique non déclarée ». Le procureur avait requis 18 mois avec sursis contre M. Sano. Nous y reviendrons

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.