Transparence Budgétaire en Guinée: La troisième séance de formation avec la société civile tenue à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Le projet (CoDeReT) contrôle démocratique et renforcement de la transparence budgétaire a organisé ce Mercredi 6 octobre, au siège national de IFES, sa troisième rencontre de formation avec les Organisations de la Société Civile (OSCs), sous le thème « l’Accès au budget est un droit »
Cet échange vise à revoir avec les acteurs concernés les recommandations élaborées lors des précédentes rencontres d’une part et d’autres parts, de faire l’état des lieux.

Au sortir de cette rencontre avec plusieurs structures de la société civile et des droits de l’homme, le coordonnateur du CoDeReT est revenu sur l’objectif de cet atelier : « Le but, c’est d’améliorer l’accès et l’utilisation systématique de l’information budgétaire. Donc, c’est faire en sorte que lorsque le budget est voté, la population puisse vraiment être informée du budget », a lancé Sanoussy Dansoko avant de poursuivre : « D’abord, on a pu renforcer la capacité de beaucoup d’acteurs, à commencer par les acteurs étatiques, les ministères en charge du budget, je vais parler du ministère de l’économie et du plan et de l’assemblée qui a été dissoute, parce qu’ils sont concernés par le budget. Ce sont eux qui donnent le quitus à l’État d’exécuter le budget. On a renforcé aussi la capacité des acteurs de la société civile on a fait la formation des formateurs des acteurs de la société civile des 8 régions du pays », a-t-il ajouté.
De son côté, Alseny Sall, le chargé de communication de l’Organisation Guinéenne des Droits de l’Homme et du Citoyen (OGDH-C) trouve très fructueux les échanges parce qu’elles visent : « A outiller les acteurs de la société civile sur le contrôle budgétaire afin de faciliter la mise en œuvre du budget de l’Etat. C’est très important parce que vous savez en Guinée on parle beaucoup de détournements des deniers publics. Et souvent c’est des déclarations gratuites que les gens font. Je pense qu’il faut les préparer quand quelqu’un parle de détournement pour qu’il puisse être en mesure de démontrer », a-t-il indiqué finalement.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.