Connect with us

En Guinée

Transport urbain à Conakry : Aboubacar Sylla annonce des trains pour 200 000 passagers par jour

Published

on

Pour pallier le problème de mobilité auquel sont confrontés les habitants de Conakry,  le Ministère des Transports mise désormais sur les voies ferrées. Ce département dirigé par Elhadj Aboubacar Sylla a rendu public ce mercredi 4 septembre 2019, un plan de déplacement urbain de Conakry.

Ce plan vise à organiser la mobilité urbaine dans la capitale guinéenne, par la mise en œuvre d’un outil stratégique et opérationnel de planification et d’aide à la décision.

Lors d’une conférence de presse qu’il a animée ce mercredi, le ministre d’Etat aux Transports a expliqué brièvement les causes du manque de mobilité à Conakry. Pour le ministre, ce phénomène est dû au fait que deux centres abritent l’essentiel des activités administratives et économiques de la capitale.

« La situation que nous vivons aujourd’hui en ce qui concerne la circulation, les problèmes de mobilité, la fluidité dans la circulation a fait l’objet d’une étude poussée, a fait l’objet d’un rapport qui va être soumis incessamment au gouvernement et à partir duquel des actions concrètes vont être menées pour améliorer cette situation. Les enjeux que nous rencontrons aujourd’hui en ce qui concerne la circulation, sont très nombreux. Conakry est une ville mono-centrée  autour de Kaloum où se trouvent la plupart des quartiers administratifs et Madina qui est devenu un centre économique. Donc, la plupart des activités se concentrant à ces deux lieux, amènent à un attroupement des moyens de déplacement, une sorte de congestion  de toutes les artères qui mènent à ces deux lieux et c’est ce qui fait qu’il est extrêmement difficile d’avoir de la fluidité », a expliqué le ministre d’Etat tout en annonçant les solutions que son département a entreprise pour faire face à cette situation.

« On envisage de faire pour le déplacement des populations de Conakry en court et moyen terme, d’utiliser de plus en plus le train pour le déplacement des passagers. Donc, nous avons  prévu comme projections, au niveau de la ligne CBK, un doublement de cette ligne. Sur les 36 kilomètres qui séparent Conakry à Kagbélén, qu’il ait 17 Rames de 8 voitures, qu’il ait 43 trains par jour, 2400 passagers  par train. Si ce projet se réalise, on aura 200 mille personnes que cette ligne de fer pourra transporter par jour », a-t-il indiqué.

Le ministre des Transports a également annoncé la mise en circulation d’un autre train sur les rails de Firguia qui va lui aussi, transporter des passagers, de Conakry à Dubréka.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook