Connect with us

Politique

Tribunal de Dixinn : Abdourahamane Sano et Cie retournent en prison, le procès reprend vendredi 

Published

on

Le procès des huit membres du FNDC qui s’est ouvert ce mercredi au tribunal de première instance de Dixinn a été renvoyé à vendredi prochain à la demande du procureur Sidy Souleymane N’Diaye. Les prévenus que sont Abdourahamane Sano, Bill de Sam, Sékou Koundouno, Abdoulaye Oumou Sow, Bailo Barry, Ibrahima Diallo, Mamadou Sano et Mamadou Bobo Bah, tous poursuivis pour des faits de manœuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles à l’ordre public retournent en prison. Ils seront fixés sur leur sort probablement cette semaine.

Au cours de l’audience, les avocats de la défense ont tenu à ce que le dossier soit jugé sur le champ, et que les prévenus soient mis en liberté, en attendant les plaidoiries et réquisition.

Une demande de la défense qui a été rejetée par le procureur Sidy Souleymane Ndiayequi a affirmé qu’il n’est pas prêt aujourd’hui pour faire sa réquisition, tout en demandant au tribunal de renvoyer l’affaire à vendredi prochain et  d’accorder une liberté provisoire à Mamadou Sano, jeune-frère d’Abdourahame Sano qui n’est pas membre du FNDC.

Après avoir écouté les deux parties, le juge a rejeté la demande de mise en liberté provisoire des prévenus. Et renvoyé l’affaire à vendredi prochain pour la réquisition et les plaidoiries.

Elisa CAMARA

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités