Tribune] Il faut une autre génération de chef d’État de l’UA pour mettre fin aux coups d’État (Bogola Haba)

Print Friendly, PDF & Email

Le Président du Sénégal et Président de l’UA Macky Sall a certainement raison dans sa logique propre de parler de possibilité d’interventions militaires pour déloger les Militaires Républicains patriotes et panafricains au pouvoir en Afrique de lOuest comme solution pour mettre fin aux coup d’Etat.

Cependant nous pensons plutôt qu’il est plus urgent pour l’Afrique de l’Ouest et l’Union Africaine de s’investir durablement dans un processus de mutualisation permanente des éffectifs, des renseignements, des services, du financement et du commandement de nos armées sous régionales d’abord pour faire face collectivement au terrorisme, aux rébellions et aux changements constitutionnels visant les dispositions de la limitation du nombre de mandats dont le Mali et la Guinée ont été victimes et qui risque de mettre en mal le Sénégal si les dispositions idoines ne sont pas prises á temps par les institutions Ouest Africaines et Africaines.

En effet, une armée Ouest Africaine unifiée,équipée, financièrement dotée et puissante dans les opérations militaires et juridiquement au déssus des Etats sera une solution définitive aux coup d’Etat et garantira la sêcurité de l’Union, les élections credibles, la démocratie, la paix durable et le developpement économique des Etats. Malheureusement,pour y arriver, nous pensons que notre sous région aura besoin d’une autre génération de chef d’Etat au pouvoir en Afrique de l’Ouest comme celle panafricaine qui se construit actuellement en Guinée, au Mali et au Burkina Faso.

Keamou Bogola HABA

Cordinateur National du Front Nationale pour la Défense de la Transition (FNDT)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.