Tribune] Pourquoi l’UFDG-FNDC a décidé d’organiser sa manifestation le 18 octobre ? [Maka N’denda]

Les leaders qui avancent à visage masqués derrière le défunt FNDC n’ont pas choisi la date du 18 octobre par hasard.
En effet, elle coïncidait avec l’agenda de Emballo (président en exercice de la CEDEAO) qui menaçait de sanctionner la Guinée le 14 octobre lors du sommet extraordinaire de Dakar.

Sydia Touré et Cellou Dalein Diallo comptaient ainsi enclencher une série de manifestations 4 jours après que les sanctions de la CEDEAO contre la Guinée entreraient en vigueur.
L’objectif était clair, puisque la Guinée possède sa propre monnaie et son propre port maritime, il fallait tenter de paralyser le pays de l’intérieur: le GOHA (membre du FNDC) comme à son habitude demanderait aux commerçants de fermer leurs boutiques afin de créer une rupture de produits sur le marché.

Étant donné que le sommet extraordinaire du 14 octobre a été annulé, les leaders pyromanes envisagent d’organiser des manifestations troubles jusqu’aux environs de décembre avec l’espoir que cela coïncidera avec les sanctions qu’ils ont négociées.

Avec l’aide de Embalo, l’UFDG-FNDC veut s’inspirer des actions du mouvement MADEM-G15 qui l’a porté au pouvoir après une série d’actions subversives.

Maka N’denda

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.