Troy Fitrell, ambassadeur des Etats-Unis : « à l’avenir, nous demandons à la Guinée… »

Print Friendly, PDF & Email

🔴INTERVIEW🔴Troy Fitrell est ambassadeur des Etats-Unis en Guinée. Avec lui, nous avons abordé les sujets dominants de l’actualité nationale. Sans langue de bois, le diplomate américain a parlé du calendrier de transition de 39 mois proposé par le CNRD [Conseil national du rassemblement pour le développement], le rapport sur les droits de l’homme qui accable la Guinée mais aussi du trafic de drogue. Interview…

Mediaguinee : Le CNRD a proposé un calendrier de transition de 39 mois à soumettre à l’approbation du Conseil national de transition [CNT]. La plupart des acteurs politiques l’ont rejeté. Quel est votre point de vue sur le calendrier de transition proposé?      

Troy Fitrell : Nous sommes conscients que le calendrier de transition a été publié.  Nous demandons le rétablissement rapide de l’ordre constitutionnel et le renforcement de la responsabilité du gouvernement en Guinée, notamment par des élections libres et équitables et un processus électoral transparent et inclusif.  

Les États-Unis ont publié un rapport sur les droits de l’homme qui critique la Guinée. Le rapport traite de l’administration de l’ancien président Alpha Condé et de celle de la junte au pouvoir. Dites-nous, vraiment, pourquoi ce soudain changement de ton envers le CNRD? 

Depuis près de cinq décennies, les États-Unis publient chaque année le Rapport sur les droits de l’homme, également connu sous le nom de Rapports sur les pratiques des droits de l’homme par pays, qui s’efforce de fournir un compte-rendu factuel et objectif de la situation des droits de l’homme dans le monde. Nous espérons que le rapport sur les droits de l’homme sera un outil de changement positif encourageant la responsabilité des gouvernements, la transparence et le respect des droits de l’homme. Notre objectif sur chacun de ces fronts a été constant depuis l’administration d’Alpha Condé jusqu’au gouvernement de transition actuel.    

Nous sommes heureux qu’un calendrier soit maintenant en place, et nous espérons connaître les détails très bientôt

Dans le rapport sur les droits de l’homme, cette phrase a suscité beaucoup d’attention dans les médias: « le CNRD a arrêté et détenu arbitrairement l’ancien président Alpha Condé ». Votre réaction?   

Les Etats-Unis prônent le respect de l’état de droit et de la procédure judiciaire en Guinée et dans le monde. Le respect de l’état de droit et de la procédure judiciaire est la clé d’une démocratie durable et résiliente et devrait être une priorité alors que le CNRD travaille à restaurer l’ordre constitutionnel en Guinée.     

Votre pays a fait de la lutte contre la drogue une de ses priorités. Parallèlement, d’importantes saisies ont été annoncées dans certains pays d’Afrique de l’Ouest, notamment en Guinée. Avez-vous le sentiment que le trafic refait surface dans la région?   

Nous continuons à travailler avec nos partenaires locaux, régionaux et internationaux pour interdire les drogues en transit tout en nous attaquant aux causes profondes du commerce illégal des drogues. La réduction de la menace que représente la drogue en Afrique de l’Ouest et dans le monde nécessite un engagement politique continu de la part des gouvernements partenaires, soutenu par l’aide des États-Unis, afin de cibler tous les maillons de la chaîne du fournisseur au consommateur.    

À l’avenir, nous demandons à la Guinée de donner la priorité à la responsabilité du gouvernement, à la promotion d’un dialogue national inclusif et transparent et au retour rapide à un ordre constitutionnel démocratique

Quelle est votre évaluation de la transition en cours en Guinée depuis le 5 septembre 2021?  

Depuis son arrivée au pouvoir, le gouvernement de transition a appelé à une gouvernance responsable. Celle-ci doit commencer dès maintenant, sans attendre la fin de la transition. La capacité du peuple à élire ceux qui le gouvernent est un élément clé de cette responsabilité. À l’avenir, nous demandons à la Guinée de donner la priorité à la responsabilité du gouvernement, à la promotion d’un dialogue national inclusif et transparent et au retour rapide à un ordre constitutionnel démocratique. Nous sommes heureux qu’un calendrier soit maintenant en place, et nous espérons connaître les détails très bientôt. Une feuille de route de la transition, avec des critères de progression clairs et limités dans le temps, est essentielle pour soutenir les réformes clés. Nous avons l’intention de soutenir le processus électoral à mesure que le plan de transition progresse.  

Réalisée par Mamadou Savané

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.