Connect with us

International

Trump approuve un traitement contre la COVID-19

Published

on

Les États-Unis ont approuvé le recours, contre le nouveau coronavirus, à la chloroquine, un traitement antipaludéen qui a «montré des résultats préliminaires très très encourageants», a annoncé jeudi le président Donald Trump, même si les autorités sanitaires ont semblé relativiser la rapidité du processus.

«Nous allons pouvoir rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement», a assuré le président lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche, estimant que cela pourrait «changer la donne» face à la pandémie.

Il a ajouté que ce traitement avait déjà été «approuvé» par l’organisme fédéral qui supervise la commercialisation des médicaments aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA), grâce à un processus très raccourci. «Donc nous allons pouvoir rendre ce médicament disponible sur ordonnance», a-t-il ajouté.

La FDA a toutefois semblé nuancer cette annonce présidentielle, soulignant que la chloroquine était bien déjà approuvée pour le paludisme et l’arthrite.

«Le président nous a demandé de regarder de plus près à ce médicament. Nous voulons faire cela en mettant en place un essai clinique étendu et pragmatique pour recueillir ces informations et répondre à toutes les questions qui se posent», a dit son chef Stephen Hahn.

Il a souligné que si la FDA était prête à «abattre des barrières» pour accélérer les innovations, elle avait aussi la «responsabilité» de «garantir que les produits sont sûrs et efficaces».

«Paie le prix fort»

Donald Trump a estimé jeudi que le monde payait «le prix fort” pour la lenteur initiale de la Chine à transmettre des informations sur le nouveau coronavirus.

«Cela se serait beaucoup mieux passé si on avait su tout cela quelques mois plus tôt, cela aurait pu être contenu dans une région de Chine d’où c’est parti», a dit le président des États-Unis, employant une nouvelle fois la formule controversée «virus chinois».

«Le monde paie le prix fort pour ce qu’ils ont fait», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche.

tvanouvelles

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *