Connect with us

International

Trump: si Téhéran « veut se battre », ce sera « la fin officielle de l’Iran »

Le président américain Donald Trump a menacé l’Iran de destruction dimanche en cas d’attaque contre des intérêts américains.

« Si l’Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l’Iran. Plus jamais de menaces à l’encontre des Etats-Unis », a lancé M. Trump sur Twitter.

Plus tôt, le commandant des Gardes de la Révolution s’était exprimé en des termes belliqueux. L’Iran ne veut pas la guerre, mais ne la craint pas, a déclaré dimanche Hossein Salami, alors que le ton monte avec les Etats-Unis.

Selon Téhéran, les Etats-Unis n’ont pas les moyens d’une guerre dans le Golfe. Cela fait un an que les Etats-Unis ont mis une pression économique accrue sur le pays du Golfe.

Le danger d’une guerre est de plus en plus discuté, mais le président américain aurait affirmé lors d’une réunion à la Maison-Blanche qu’un conflit armé avec le pays ne l’intéressait pas.

Le face-à-face est tendu début mai, lorsque la confrontation s’est déplacée sur le terrain militaire : pour contrer une présumée « menace imminente » en « lien direct avec l’Iran », le Pentagone a multiplié les déploiements dans le Golfe. Quitte à donner l’image d’une administration qui veut en découdre avec son ennemi numéro un.

Belga

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook